Education : deux jeunes Polynésiens distingués à Paris

2019-02-27T15:30:33+00:0027 février 2019|

La journée de mercredi, à Paris, a été marquée par la distinction de deux jeunes Polynésiens.

Tout d’abord, Tevaihere Tara, lycéenne au LP (Lycée professionnel) de Mahina, a reçu, des mains du célèbre coiffeur Franck Provost, sa médaille d’or de meilleure apprentie de France en coiffure à l’université de la Sorbonne. Étaient présents à cette cérémonie Christelle Lehartel, ministre de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports, Thierry Delmas, Directeur général de l’Éducation des enseignements, Vincent Baron, proviseur du Lycée professionnel de Mahina, et Sambath Abadie, professeure, qui a porté ce projet depuis trois ans. C’est la première fois qu’une lycéenne scolarisée en Polynésie obtient le titre de meilleure apprentie de France.

En fin de journée, Tavaihere Tara, meilleure apprentie de France donc, et Manuarii Teauroa, jeune créateur de mode polynésien, inscrit à la prestigieuse école de mode Esmod Paris, ont été célébrés à la Délégation de la Polynésie française, en présence de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse, et Vaimalama Chaves, Miss France 2019.

Ces deux cérémonies ont permis de mettre en valeur l’excellence des parcours scolaires et personnels de ces deux jeunes Polynésiens. Ils ont atteint leurs objectifs non seulement par leur motivation et leur engagement dans le travail mais aussi par le soutien et l’accompagnement de leurs enseignants et de leur famille. Ils sont désormais un exemple pour toute la jeunesse polynésienne.