Allocution du président levée confinement

2020-05-20T12:39:25+00:0020 mai 2020|

Mercredi 20 mai 2020

 

Mesdames et messieurs,

Comme nous l’avions annoncé en perspective, il y a deux semaines, nous avons aujourd’hui l’heureux honneur de vous dire que la Polynésie toute entière sera dé-confinée à compter du 21 mai 2020, c’est-à-dire demain.

En effet, depuis plus de 14 jours, le virus ne se propage plus. Tous les cas détectés sont devenus négatifs.

Nous avons donc les conditions sanitaires suffisantes pour lever totalement les dernières restrictions.

A partir du 21 mai,

  • les offices religieux pourront se tenir sans restriction de nombre et de fréquence,
  • les rassemblements comme les meetings politiques pourront se tenir sans restriction de nombre.
  • La pratique de tous les sports sera entièrement libérée. Les compétitions sportives pourront reprendre. Les championnats iront à leur terme.
  • Toutes les écoles primaires reprendront leurs cours à compter du lundi 25 mai. Les conditions en vigueur aujourd’hui s’appliqueront encore durant une semaine, avant une reprise normale.
  • Les collèges des îles éloignées reprendront leurs cours à compter du 4 juin prochain.
  • Les voiliers qui ont été accueilli en surnombre dans nos zones de mouillage doivent libérer leur emplacement et continuer leur voyage.
  • Les restaurants, bars et discothèques reprendront leurs activités dans les conditions normales.
  • Les conditions de vente d’alcool dans les magasins restent inchangées, c’est-à-dire des ventes autorisées du lundi au jeudi, de 8H à 18H.
  • Les spectacles, les concerts et les fêtes foraines seront autorisés.

Mes chers compatriotes, après deux mois de confinement, décidé vous vous en souvenez le 23 mars dernier, nous reprendrons à partir de demain une nouvelle vie normale.

Nos efforts communs ont, aujourd’hui, produit de bons résultats sur le plan sanitaire. Nous pouvons tous nous applaudir, applaudir nos efforts et nos sacrifices. Ça a payé et c’est réconfortant pour toute la population.

A cet égard, permettez-moi de vous remercier, vous mes chers compatriotes.

Je veux remercier l’ensemble des polynésiens qui ont fait des efforts pour respecter le confinement d’une manière satisfaisante et disciplinée, en restant enfermés chez eux.

Je veux aussi remercier tous ceux et celles qui, durant cette période difficile et angoissante, ont continué à travailler pour remplir leur devoir.

 

 

 

Je voudrais également remercier le Haut-Commissaire, monsieur Dominique Sorain, avec qui j’ai pu travailler en bonne intelligence, chaque jour, durant ces 2 mois. Dans les domaines de compétences qui sont les siennes, il a su faire preuve d’écoute à notre égard et a pris en compte les contraintes et les souhaits du Pays. Contrairement à la perception de certains de mes détracteurs politiques, dialoguer avec le Haut-Commissaire n’est pas se soumettre à celui-ci.

Merci, monsieur le Haut-Commissaire pour votre sens de l’écoute et du dialogue. Au travers de lui, je remercie également toutes les forces de l’ordre qui ont assuré notre sécurité et notre tranquillité durant ces dernières semaines.

Cette crise est une expérience qui m’a enrichi car elle m’a permis d’observer et de vivre, en situation réelle, les capacités des polynésiens à faire corps et à être solidaires, lorsqu’une menace aussi importante touche notre pays et notre communauté humaine.

Bien sûr, et c’est la vie, il y a toujours des râleurs, il y a toujours des critiques et il y a toujours des détracteurs. Mais, je ne me suis pas attardé sur ces échos particuliers car je me suis concentré sur l’intérêt général et donc sur la santé du plus grand nombre de notre population.

Aussi, même en dé-confinement général, je recommande de maintenir les gestes barrières, la distanciation physique et les mesures d’hygiène de protection sanitaire, jusqu’à la découverte d’un vaccin. En outre, je recommande le port du masque dans les lieux publics.

***

Le dé-confinement général de la Polynésie nous permet désormais d’ouvrir à nouveau les liaisons aériennes domestiques.

Les vols d’Air Tahiti peuvent reprendre dès demain. Tous les résidents de Polynésie pourront à nouveau circuler librement sur l’ensemble de notre territoire.

Toute la Polynésie, toutes les entreprises et toutes les administrations, du Pays, de l’Etat et des communes, pourront se remettre au travail. En d’autres termes, il y aura une reprise générale des activités dans l’ensemble de notre de notre Pays, à partir de demain.

Et parmi ces activités, il y a le tourisme local. Avec les grandes vacances qui arrivent, permettez-moi de faire appel à votre patriotisme. Permettez-moi de faire appel à votre amour du Pays. Permettez-moi de faire appel à votre solidarité envers nos petites entreprises touristiques de toutes nos îles, Tahiti y compris.

Je vous ai déjà dit que, demain rien ne sera plus comme avant. Nos esprits et nos mentalités doivent évoluer.

Et parmi ces changements, il y a l’effort de consommer local. Oui, consommer vos vacances dans nos îles, consommer nos fruits, nos légumes, nos poissons, nos textiles et tous nos ma’a et productions du fenua. Ce sera un immense geste d’encouragement, de soutien et de reconnaissance envers tous ceux et celles qui se battent chaque jour pour que notre Polynésie soit le plus beau coin de paradis sur terre.

Lorsque notre Pays est menacé par une crise sanitaire et économique que nous n’avons pas souhaitée, je veux faire appel à votre sens du devoir et de responsabilité. Je veux vous faire confiance pour, ensemble, réussir à nous libérer des contraintes qui s’abattent sur nous. Ce pays est le nôtre. Je le partage avec vous. Cette terre est notre bien commun et nous devons tous la laisser en héritage durable à nos enfants.

***

Mes chers compatriotes, aujourd’hui, la préoccupation concerne la reprise des activités et la relance de notre économie.

Le gouvernement travaille très activement sur le sujet, en concertation avec les organisations professionnelles et avec l’Etat.

Notre vif souhait est de relancer très rapidement toute notre économie.

J’ai souhaité un dé-confinement rapide pour que chacun puisse reprendre rapidement son travail.

Et dans notre économie, je suis parfaitement conscient que le tourisme est en situation difficile car totalement lié aux transports internationaux.

Nos hôtels sont fermés et plus de 5 000 emplois sont directement menacés. Tout Bora Bora, fleuron de notre tourisme, est en souffrance.

J’ai décidé de faire redémarrer les vols commerciaux internationaux de Air Tahiti Nui, à compter du 1er Juillet 2020. Je réunis le gouvernement dès demain pour examiner les conditions de cette reprise. Vous avez compris que le développement de notre pays est fortement dépendant des marchés extérieurs, y compris pour nos perles, nos poissons ou nos vanilles. Parmi ces marchés, il y a les Etats Unis, le Japon, l’Europe et la Nouvelle Zélande. Ce sont des pays pourvoyeurs de touristes. Sans eux, nous ne pourrons pas sauver les emplois liés au secteur du tourisme.

Globalement avec la perliculture et le tourisme, plus de 19 000 actifs sont fragilisés par cette crise sans précédent.

Notre gouvernement, nos hôteliers et nos compagnies aériennes travaillent en étroite collaborations pour définir un calendrier précis et un protocole sanitaire rigoureux pour accueillir en toute quiétude nos visiteurs.

En tout cas, un test avec résultat négatif sera exigé à tout passager extérieur, avant son embarquement. Notre protocole sanitaire prendra également en compte les conditions et les protocoles des pays dont seront originaires les prochains visiteurs.

J’aurai l’occasion de revenir sur le sujet des liaisons internationales d’ici 15 jours avec des précisions et des détails.

Mes chers compatriotes, notre ouverture sur l’extérieur sera organisée de façon à préserver également la santé des Polynésiens.  Je veillerai à un juste équilibre entre vie économique et santé des Polynésiens.

Bien entendu le ministère de la santé continue sa mission de veille sanitaire.

Ayez confiance et soyez assurés que je continuerai à vous protéger, vous et vos familles.

Ce que je souhaite que vous reteniez ce matin, c’est que le dé-confinement total de la Polynésie entrera en vigueur à partir de demain.

Je passe la parole à monsieur le Haut-Commissaire.

 

 

//