PRESENTATION DU GOUVERNEMENT D’EDOUARD FRITCH

2018-05-23T11:39:05+00:0023 mai 2018|

Monsieur le Président de l’Assemblée,
Messieurs les représentants du Haut-Commissaire,
Mesdames et messieurs les représentants
Mesdames et messieurs les chefs de service et directeurs d’établissements
Mesdames et messieurs de la presse
Mesdames et messieurs,
Mes chers amis,

Introduction

Je voudrais tout d’abord remercier le président de l’Assemblée, notre ami, Gaston TONG SANG, d’avoir bien voulu accepter de nous ouvrir cet hémicycle pour cette cérémonie de présentation de mon gouvernement.

C’est un lieu inhabituel pour ce type de cérémonie, car nous avions plutôt connu des cérémonies de présentation limitées à la presse. C’est, en effet, peu usuel puisque le statut prévoit que la nomination des ministres est la prérogative du Président. Mais, souvenez-vous, je l’ai fait en septembre 2014 devant votre assemblée quelque peu amputée, puisqu’une partie de la majorité était absente pour des raisons sur lesquelles je ne reviendrai pas et que vous connaissez bien.

Mais étant moi-même issu de vos rangs, il me paraissait de bon aloi que je puisse présenter mon équipe gouvernementale à la fois devant :

  • Les Représentants ;
  • Notre administration ;
  • Et la presse.


Notre but

J’ai dit devant vous, lors de mon discours de candidature à la présidence du pays, que notre majorité sera une majorité de travail, une majorité au service de l’intérêt général, une majorité qui mettra en œuvre notre programme de campagne.

Mon but est d’améliorer le bien-être quotidien de nos concitoyens.

Je voudrais conduire notre pays selon nos valeurs chrétiennes communes de solidarité, d’humilité, de paix et du sens aigu du bien commun.

Je serai le président de tous les Polynésiens, de tous les archipels.

Je voudrais que tous les Polynésiens se sentent bien chez eux. Qu’ils aient le sentiment d’avoir une place chez eux, dans notre pays.

Je voudrais que nous soyons fiers de notre identité et de notre culture.

 

L’organisation du gouvernement

Le gouvernement que je voudrais mettre en place sera organisé en cohérence avec les trois grands axes de notre programme.

A chaque axe de notre programme correspondra un « paquet » de ministres.

Ainsi, le premier axe du programme concerne « l’amélioration du quotidien  des Polynésiens ». Je nommerai 3 ministres pour mettre en œuvre cette partie de notre programme. Il y aura :

  • Le ministère de la Famille et des Solidarités, en charge de l’Egalité des chances (madame Isabelle SACHET)
  • Le ministère de la Santé et de la Prévention, en charge de la Protection sociale généralisée (Dr Jacques RAYNAL)
  • Le ministère de l’Education, de la Jeunesse et des Sports (madame Christelle LEHARTEL)

Le second axe du programme concerne « la modernisation de notre société ». Je nommerai 4 ministres pour mettre en œuvre cette partie de notre programme. Il y aura :

  • Le ministère de la Modernisation de l’administration, en charge de l’énergie et du numérique (madame Tea FROGIER)
  • Le ministère du Logement et de l’Aménagement du territoire, en charge des transports interinsulaires (monsieur Jean Christophe BOUISSOU)
  • Le ministère de la culture et de l’environnement, en charge de l’artisanat (monsieur Heremoana Maamaatuaiahutapu)
  • Le ministère de l’Equipement, en charge des transports terrestres (monsieur René TEMEHARO)

Le troisième axe de notre programme concerne « la création de richesse ». Je nommerai 3 ministres pour mettre en œuvre cette partie de notre programme. Il y aura :

  • La Vice-présidence, ministère de l’Economie et des finances, en charge des Grands travaux et de l’Economie bleue (monsieur Teva ROHFRITSCH)
  • Le ministère du tourisme et du travail, en charge des relations avec les institutions (madame Nicole BOUTEAU)
  • Le ministère de l’Economie verte et du Domaine, en charge des mines et de la recherche (Monsieur Tearii ALPHA).

C’est donc un gouvernement composé de 9 ministres, en sus du Vice-Président et du Président.

Parmi les ministres, il y a 4 femmes et 5 hommes. C’est la quasi parité.

Parmi les nouveaux ministres femmes, nous avons Isabelle SACHET et Christelle LEHARTEL.

Isabelle SACHET est représentante à l’Assemblée depuis 2013. Elle est élue municipale à Faaa. Elle est la directrice du Fare Metua de Faaa. Et elle était directrice d’école, aujourd’hui à la retraite.

Christelle LEHARTEL est directrice d’école à Papara. Elle est élue municipale de Papara. Elle était ancienne mairesse de la commune de Papara en septembre 2014, à la suite de la déchéance de monsieur Bruno Sandras de sa fonction de maire.

Parmi les ministres hommes, nous avons le retour de monsieur René TEMEHARO.

Je voudrais remercier cette équipe de 10 collègues qui vont se mettre rapidement à la tâche.

Sept d’entre eux étaient du gouvernement sortant, avec pour certains des réaménagements de portes-feuille. Il y a ainsi, globalement, une continuité dans l’action gouvernementale. Je ne veux pas que l’on traîne de trop dans la mise en œuvre de notre programme et je ne souhaitais pas que les ministres passent trop de temps à se familiariser avec leur portes-feuille. Ce qui m’importe, c’est de faire entrer rapidement cette équipe dans l’action. 

//