Départ à la retraite de Bertrand Malet: 36 ans au service des usagers du cadastre

2020-09-25T15:44:12+00:0025 septembre 2020|

Bertrand Malet, chef de la division du cadastre au sein de la DAF (Direction des affaires foncières), a quitté ses fonctions, vendredi, pour une retraite bien méritée. Le Vice-président Tearii Te Moana Alpha a souhaité lui adresser au nom du gouvernement et de la Direction des affaires foncières ses remerciements les plus sincères au regard du travail accompli pendant ces 36 années au service de l’administration et donc des usagers polynésiens. Bertrand Malet a été un des acteurs clés du cadastrage de l’intégralité des terres de la Polynésie française, à l’exception de Rapa.

Il est notamment l’initiateur de l’application informatique « OTIA » qui facilite l’accès au cadastre pour le public et les professionnels sur l’ensemble de la Polynésie française. Cette application est un système d’information géographique qui permet, d’une part, l’accès à la consultation des données et informations cadastrales dans certaines conditions et, d’autre part, la délivrance de documents requis, par exemple, dans le cadre de l’instruction des demandes de permis de travaux immobiliers, avec la possibilité d’un paiement à distance par carte bancaire sécurisé. En juillet 2015, en Californie, lors du congrès international des systèmes d’information géographique, la Polynésie a été récompensée pour cette application. Elle a également reçu le prix de l’Innovation publique en Polynésie française en octobre 2017.

Né le 17 mai 1958 à Villefranche-de-Rouergue, dans l’Aveyron. Diplômé de l’Institut de Topométrie du Conservatoire National des Arts et Métiers, Bertrand Malet est arrivé en Polynésie française le 1er avril 1982 en tant que VAT à la mairie de Arue. En 1984, il a été recruté pour exercer les fonctions d’adjoint au chef de service du cadastre en Polynésie, puis est devenu chef de service du cadastre par intérim avant d’intégrer la fonction publique.

Depuis la création de la Direction des affaires foncières, en 1998, il a occupé les fonctions de chef de la division du cadastre et de la délimitation des terres. Le 28 septembre 2006, il a été promu au grade d’ingénieur en chef de 1ère catégorie hors classe, 3e échelon, qui correspond au grade le plus élevé du cadre d’emploi.

Son expertise professionnelle et sa technicité reconnues par tous l’ont amené à s’impliquer au-delà de ses fonctions: enseignant à l’UPF (Université de la Polynésie française), membre de la commission administrative paritaire des géomètres du cadastre du CEAPF, membre du jury de concours et d’examens professionnels du cadre d’emploi des ingénieurs de la fonction publique du Pays, ou encore commissaire de gouvernement auprès de l’Ordre de géomètres fonciers et des géomètres topographes de Polynésie française depuis le 19 janvier 2015.

Tout au long de sa carrière, Bertrand Malet s’est efforcé d’appliquer les valeurs du judo, son sport de prédilection, pour lequel il a créé le Judo Club de Arue, puis le Budokan Arue. Le 29 mai 2018, le président de la Polynésie française Edouard Fritch l’a élevé au rang de chevalier de l’Ordre de Tahiti Nui. Une nouvelle vie se présente aujourd’hui à lui, et l’on ne doute pas qu’elle sera aussi active.

 

//