Déclaration du Président relative à la loi sur l’obligation vaccinale

2021-10-13T13:43:49+00:0013 octobre 2021|

Le Président Edouard Fritch s’est exprimé mercredi, à la Présidence, sur la loi relative à l’obligation vaccinale, ainsi que sur le passe sanitaire.

Le Président a d’abord rappelé l’importance de la vaccination pour lutter contre la propagation de la covid-19.

A ce jour, en Polynésie, environ 155 000 personnes sont vaccinées ou ont reçu au moins une la première dose du vaccin. Cela représente 69 % des personnes vaccinables de plus de 12 ans, ou 72 % des personnes de plus de 18 ans, ou encore 56 % de la population générale. « Je dois le reconnaître, notre taux de vaccination atteint un niveau qui permet de réduire le risque d’une forte reprise de la propagation du virus. Mais ce n’est pas le moment de baisser la garde. Bien au contraire, ces efforts doivent nous encourager à aller plus loin, car notre taux de vaccination ne nous met pas totalement à l’abri d’une reprise éventuelle d’une nouvelle vague épidémique. », a indiqué le Président dans son allocution.

Les recours en référé contre la loi sur l’obligation vaccinale ont été rejetés par le Conseil d’Etat, annoncé le Président. La décision est tombée cette nuit. Donc, la loi est bien valide. Le Conseil d’Etat a estimé qu’il n’y avait aucun doute sérieux sur sa validité et que la loi n’était pas constitutive d’une atteinte grave et immédiate à une liberté fondamentale. « C’est une bonne nouvelle, car elle fait partie intégrante de la stratégie qui doit nous permettre d’éviter le retour d’une 4e vague. », a souligné le Président.

Toutefois, en raison de la grande incompréhension et de la méconnaissance de la loi par le grand public, en raison de la complexité de l’application de la loi au sein des entreprises et des administrations, et en raison d’une insuffisance d’information, le Président a décidé de reporter l’application des sanctions qui étaient prévues à partir du 23 octobre 2021 à la date du 23 décembre 2021. Ainsi, aucune sanction ne sera appliquée avant le 23 décembre 2021.

Passe sanitaire techniquement prêt

« Cela laisse deux mois. Deux mois que nous mettrons à profit pour engager les simplifications nécessaires à l’application de la loi au sein des organismes professionnels privés et public, pour multiplier les concertations avec les organismes syndicaux et patronaux, pour amplifier la campagne d’information auprès du grand public et poursuivre la vaccination. », a poursuivi le Président.

Le Président a également annoncé que le dispositif QR Code de passe sanitaire est techniquement prêt. Après six semaines de travail intense des équipes de la direction de la santé et de la direction de l’informatique du Pays, la plateforme Biocovid est opérationnelle. Ce nouvel outil permet de générer à la demande, des certificats de test au format réglementaire avec l’émission d’un QR code. Ce prérequis était nécessaire à la mise en œuvre d’un passe sanitaire « made in fenua ».

« Avec l’ensemble de ces outils à savoir une loi sur l’obligation vaccinale simplifiée et partagée par le plus grand nombre mais aussi avec le passe sanitaire, nous disposerons prochainement de moyens complémentaires pour nous prémunir d’éventuelles nouvelles vagues pandémiques. », a conclu le Président.

 

 

 

Discours du Président

 

 

//