Coronavirus : situation pour la Polynésie française à 16h

2020-03-29T17:54:05+00:0029 mars 2020|

La cellule de crise de la Polynésie française – COVID 19 fait le point sur la surveillance épidémiologique de la Polynésie française, au dimanche 29 mars, à 16h.

Situation pour la Polynésie française à 16h :

Les chiffres

Les chiffres du jour de la surveillance épidémiologique évoluent, avec 413 personnes dépistées, 35 cas confirmés (+1), deux hospitalisations en cours (+1) et aucun décès. Soit :

Tahiti : 31 ; Moorea : 3 ; Rangiroa : 1.

Pour le nouveau cas :

un en zone urbaine ; ce nouveau cas hospitalisé devrait sortir dans la journée et être isolé à domicile.

Dans les archipels :

Pour le cas de Rangiroa, l’opération d’évacuation sanitaire a été lancée. La patiente a été prise en charge par une équipe médicalisée d’urgence, et est actuellement en cours de rapatriement par un vol affrété de la compagnie Air Archipels.

Elle ne présente pas de symptômes graves pour l’instant. Elle sera confinée à son arrivée à Tahiti. Du matériel d’intervention déposé par la mission médicalisée est venu renforcer les moyens du dispensaire de l’île.

Le Pays se dote de matériels massifs de lutte contre l’épidémie

Le Pays affrète un vol à destination de Shanghai afin d’acheminer en Polynésie française des EPI (équipements de protection individuel).

COVID19 / Questions de vocabulaire

L’épidémie mondiale de Coronavirus entraine l’usage d’un langage spécifique. Parmi le vocabulaire utilisé, on retrouve le terme de « cas importé. »

Un cas importé est une personne testée positive au COVID19, qui a voyagé dans une zone contaminée et qui l’a amené sur le Fenua.

L’ensemble des cas importés sur le territoire fait l’objet d’un suivi quotidien et minutieux par le BVS (bureau de veille sanitaire).

PREVENTION – IL EST IMPORTANT DE RAPPELER, dans le cadre de la lutte contre l’épidémie, que LE VIRUS NE CIRCULE PAS SEUL. Nous le faisons circuler. D’où la politique du confinement strict.

Concernant les centres de confinement :

Le service d’hygiène de la direction de la santé assure le respect des mesures d’hygiène dans les centres d’accueil pour les personnes SDF.

Liens avec la population :

Le numéro de téléphone spécial – 444 789 (7 jours /7 jours 8:00-18:00) – continue son service et souligne l’apparition de tensions liées aux différentes addictions.

Le service d’addictologie de la direction de la santé (CCSAT) se tient dès lundi à la disposition des personnes en difficulté dans la gestion des addictions diverses (alcool/drogue). Ses coordonnées : 40 46 00 47. Horaires : 8:00/18:00

La cartographie des IDV :

 

communiqué en reo Tahiti
//