Coronavirus : situation pour la Polynésie française à 16h 

2020-05-11T18:57:36+00:0011 mai 2020|

La cellule de crise de la Polynésie française – COVID 19 fait le point sur la surveillance épidémiologique de la Polynésie française, au lundi 11 mai à 16h.

 

Situation pour la Polynésie française à 16h:

60 personnes ont été dépistées positives sur les 2965 tests effectués depuis le début de l’épidémie, en Polynésie française. A ce jour, 4 personnes sont toujours sous surveillance et 56 ont été autorisées à sortir d’isolement. A noter : dorénavant les mises à jour du carré épidémiologique ne se feront qu’en jours ouvrés.

Chiffres clés

Nombre total de cas COVID-19                                60

Nombre total de cas COVID-19 hospitalisés                      

– en cours                                                       1

– depuis le début de l’épidémie                                   4

Nombre de cas COVID-19 admis en réanimation    0

Nombre de décès lié au COVID-19                          0

Fig. 1. Nombre de cas cumulés COVID-19 en PF par date

 

Fig. 2 : Cartographie des cas depuis le début de l’épidémie (IDV)

Source : Bureau de veille sanitaire, Direction de la santé

 

Continuité territoriale 

Ce dimanche 10 mai, des résidents polynésiens et leurs familles ont pu être rapatriés de métropole au fenua. Au total, ce sont 53 personnes qui sont logés au centre d’hébergement étudiant (CHE) de Outumaoro et à Tibériade, à Taiarapu Ouest (cf : photo 1).

Conformément à l’engagement sur l’honneur qu’ils ont signé avant leur départ ils seront placés en quarantaine pendant quatorze jours, à l’issue desquels ils subiront à nouveau un test de dépistage qui, s’il est négatif, leur permettra de rentrer à leur domicile.

Les personnes qui sont revenues au fenua par le vol de continuité territoriale du 22 avril 2020, ont pu rejoindre leur famille et leur maison, tous ont été testé négatifs, au terme de leur quarantaine.  

Ce quatrième vol de la continuité territoriale a acheminé près de 15 tonnes de fret pour un volume de 120 mètres cube dont 42 mètres cube, de matériel médical.

La quantité de fret de produits de santé est inférieure aux précédents vols, faute du temps nécessaire pour acheminer le fret froid sur le lieu d’embarquement. Ce qui n’a pas pu être préparé dans les temps a été remplacé par du fret postal.

Le départ du prochain vol de continuité territoriale est prévu le 17 mai prochain.

La formation des « équipes magasins » se poursuit

La semaine dernière le pôle communautaire de la cellule de crise sanitaire a lancé un cycle de formation pour des bénévoles, commune par commune, afin de constituer des équipes chargées de sensibiliser et d’accompagner les commerces dans la mise en place et le respect des mesures barrières.

Ces formations ont eu lieu à Papara, Paea, Papeete, Punaauia et Faa’a. Cette semaine, elles se poursuivent :

  • Lundi 11 mai : Pirae et Arue
  • Mardi 12 mai : Mahina et Hitia’a o te ra
  • Mercredi 13 mai : Teva i uta
  • Jeudi 14 mai : Taiarapu est et ouest

Chaque commune sera ainsi soutenue par plusieurs équipes de bénévoles qui évolueront sur son territoire de manière autonome, sillonnant ainsi quelques 200 magasins et commerces à Tahiti.

Continuité pédagogique et reprise de l’école 

Dans la perspective de la reprise de l’école dans les établissements scolaires.

La direction générale de l’éducation et des enseignements (DGEE) et la direction de la santé ont joint leurs forces et leurs ressources pour valider des protocoles et assurer des formations et des informations aux professionnels œuvrant dans le domaine de l’éducation (personnels enseignants, personnels d’encadrement et personnels d’entretien des locaux).

Des équipes de la direction de la santé, constituées d’infirmiers hygiénistes et de cadres de santé formateurs vont circuler dans les établissements pour proposer un accompagnement sur le terrain, avec l’accord et le soutien du directeur général de l’éducation et des enseignements et des chefs d’établissements.

La DGEE et ministère de l’éducation devraient s’exprimer demain, afin de présenter ce plan de reprise progressive.

reo tahiti

//