Coronavirus : situation pour la Polynésie française à 16h 

2020-03-27T17:53:15+00:0027 mars 2020|
La cellule de crise de la Polynésie française – COVID 19 fait le point sur la surveillance épidémiologique de la Polynésie française, au vendredi 27 mars, à 16h.

Situation pour la Polynésie française à 16h : surveillance épidémiologique en Polynésie française

Voici les informations du jour concernant la crise épidémique :

  • Les chiffres de surveillance épidémiologique restent stables avec 330 personnes dépistées, 30 cas confirmés, une hospitalisation en cours et aucun décès ;
  • Des mesures spéciales ont été annoncées par le Haut-commissaire et le Président du Pays
  • Couvre feu sur toute la Polynésie française effectif au 27/03/2020 de 20h à 5h jusqu’au 15 avril 2020 inclus
  • Restriction de la circulation nord/sud à Tahiti : circulation bloquée à l’est à Papenoo et à l’ouest à Papara afin de protéger les habitants de la zone rurale.
  • Prolongation des mesures de confinement jusqu’au 15 avril 2020.

En matière de traitement, la Polynésie française a effectué une commande de chloroquine auprès de laboratoires pharmaceutiques chinois agréés. Ce stock permettra de faire face pour traiter les malades du covid-19 en Polynésie, dans l’hypothèse où le traitement serait validé par l’OMS.

La cellule logistique de la cellule de crise COVID-19 du Pays assure le lien avec les îles : elle se soucie de la continuité de soins et approvisionnement en médicaments des îles notamment. Cette coordination est gérée en fonction des urgences, et des moyens disponibles, et participe à aider les pharmaciens et médecins des îles.

Il est rappelé aux patients des îles bénéficiant de traitements en longue maladie d’anticiper sur leurs besoins en médicaments et se mettre en relation avec leurs médecins référents et pharmaciens habituels.

Le numéro de téléphone – 444 789 (7 jours /7 jours  8h-18h) – permet à la population de poser toutes les questions en lien avec la crise épidémique. Quand les questions sont complexes, l’équipe en place s’appuie sur les personnes ressources concernées et rappelle les personnes intéressées.

communiqué en reo tahiti
//