Coronavirus : situation pour la Polynésie française à 16h 

2020-04-14T18:07:32+00:0014 avril 2020|
La cellule de crise de la Polynésie française – COVID 19 fait le point sur la surveillance épidémiologique de la Polynésie française, au mardi 14 avril, à 16h.

Situation pour la Polynésie française à 16h:

Les derniers résultats des prélèvements effectués n’ont révélé aucune personne positive. 55 personnes ont été atteintes depuis le début de l’épidémie, pour 935 analyses effectuées. Une personne demeure hospitalisée, aucun décès n’est constaté. Dans un autre domaine et en près de 72 heures, 782 personnes se sont déclarées bénévoles sur le site de la plateforme interactive www.benevolescovidpf.pf.

 

 

Chiffres clés

Nombre total de cas COVID-19                                55

Nombre total de cas COVID-19 hospitalisés                      

– en cours                                                       1

– depuis le début de l’épidémie                                   4

Nombre de cas COVID-19 admis en réanimation    1

Nombre de décès lié au COVID-19                          0

COVID-19 en Polynésie française

Fig. 1. Nombre de cas cumulés COVID-19 en PF par date

Fig. 2. Cartographie de l’origine des cas aux IDV, le 14/04/2020

Source : Bureau de veille sanitaire, Direction de la santé

Le point sur les vols nationaux et internationaux

Le second vol de continuité territoriale est programmé pour un départ à destination de Paris le vendredi 17 avril prochain. Le second vol à destination de Shanghai est également en cours. Afin de tenir compte du retour d’expérience de la première mission, son lancement sera lié à la présence effective des matériels sanitaires commandés dans les entrepôts.

 

L’information du jour : lancement d’une campagne massive de dépistage

Suite à l’arrivée des matériels sanitaires par le premier vol de continuité territoriale, les autorités sanitaires lancent une campagne massive de dépistage, qui permettra d’avoir une meilleure connaissance de la présence et de la circulation du virus COVID-19 au sein de la population. Cette campagne massive est organisée de manière à ce que l’Institut de recherche Louis Malardé, qui a mis au point un système de drive pour faciliter les prélèvements sur prescription médicale, puisse réaliser une centaine d’analyses par journée, de manière continue.

 

Lancement de la campagne massive de dépistage (suite)

Le Centre Hospitalier de la Polynésie française est également concerné par la réalisation de ces tests pour ses urgences. Le type de population concernée par cette stratégie de dépistage massif est un élément important de la stratégie. Les autorités sanitaires demandent que chaque personne puisse contacter son médecin traitant – ou un médecin – dès la présentation de l’un ou l’autre des symptômes du COVID-19 (toux, fièvre, perte d’odorat, maux de tête, écoulement nasal et fièvre pour l’essentiel).

Parallèlement, les équipes tournantes du bureau de veille sanitaire de la direction de la santé poursuivront un dépistage plus ciblé, concernant essentiellement les personnes ayant été en contact avec les personnes atteintes du virus, les personnes revenues de métropole ou de l’étranger ainsi que tous les personnels en première ligne du combat contre l’épidémie. A ce jour, une centaine de personnes sont suivies par le BVS.

ENSEMBLE, LUTTONS

CONTRE LA PROPAGATION DU VIRUS

EN APPLIQUANT LES GESTES BARRIERES

//