Conseil d’administration de Tahiti Tourisme

2020-06-24T09:28:26+00:0024 juin 2020|

La ministre du Tourisme et du Travail, Nicole Bouteau, et le Vice-Président de la Polynésie française, Teva Rohfritsch, ont participé, mardi, au conseil d’administration de Tahiti Tourisme, sous la présidence de Maïlee Faugerat. Cette réunion importante des administrateurs du groupement avait pour sujet principal les modifications du budget 2020 du GIE et de son plan d’actions impactés par la crise sanitaire due au Covid-19.

En effet, dans le cadre du Plan de Sauvegarde de l’Économie polynésienne mis en place par le gouvernement, suite au confinement, le Pays a dû mobiliser toutes ses capacités financières pour lutter contre la propagation du virus, soutenir les entreprises et leurs salariés empêchés d’exercer leurs activités et aider les familles fragilisées par cette situation inédite. Tahiti Tourisme, comme beaucoup d’entités bénéficiant de dotations du Pays, a ainsi vu son budget fortement impacté. La direction du groupement a donc révisé ses budgets tant au niveau du siège, que des 17 représentations internationales qui ont baissé leurs frais de 50% pour accompagner l’effort de solidarité en faveur de l’industrie.

Au niveau marketing, il a été décidé de reporter le lancement de la campagne globale multi-marchés prévue en 2020 et de concevoir en interne une campagne de communication internationale adaptée au contexte mondial, en invitant les futurs visiteurs à « Renouez avec l’essentiel ».  Tahiti Tourisme s’est également attelé à multiplier la formation à distance des réseaux de distribution. L’équipe a concentré ses efforts dans le digital en termes de formation et de promotion.

L’annulation de nombreux événements internationaux ainsi que la situation sanitaire actuelle ont aussi favorisé le réajustement budgétaire proposé au conseil d’administration.

Sur le plan local, afin de booster le tourisme d’intérieur, des campagnes de coopérations ont été mises en place pour permettre l’émergence d’offres attractives, pour les résidents, pour la population, avec Air Tahiti et de nombreux hébergeurs. Tahiti Tourisme a aussi mis en avant sur son site tahititourisme.pf/ un répertoire des offres promotionnelles des acteurs petits et grands, dans tous les archipels. Il y aura également un espace tourisme au sein de la grande foire de Tahiti, du 25 au 29 juin, soit 600 m2 réservé aux acteurs du tourisme avec des offres attractives pour la haute saison. Enfin, le Salon du tourisme aura bien lieu, début septembre, avec la participation d’Air Tahiti, pour compléter la dynamique.

La direction des opérations locales a également annoncé l’ouverture prochaine au public du nouveau Fare Manihini situé à l’entrée du quartier du commerce à Papeete. Le Visitor’s Bureau sera inauguré le 17 juillet prochain.

Dans le cadre de ses actions de sensibilisation, le groupement a aussi créé et déployé une campagne de communication afin de conforter la « réassurance » de la population, en se basant sur le Guide de recommandations barrière à l’usage des professionnels du tourisme, et des fiches sanitaires spécifiques du ministère de la Santé. Même si la destination est désormais «  sans Covid », et ce depuis plusieurs semaines, il est nécessaire de pouvoir s’approprier de nouveaux standards qui sont désormais incontournables, dans le monde entier, pour l’industrie touristique. Tahiti Tourisme a réalisé une quinzaine de vidéos pour détailler ces mesures, avoir une approche ludique, et qu’au-delà des professionnels, chacune et chacun puisse comprendre et s’imprégner de ces mesures.

A l’issue du Conseil d’administration, la ministre du Tourisme a chaleureusement remercié la direction et les équipes de Tahiti Tourisme dont les collaborateurs ont été et sont encore particulièrement impliqués dans le cadre de la gestion de la crise mais aussi dans la reprise de l’activité touristique tant locale qu’internationale.

 

//