Conseil d’administration de l’établissement public d’enseignement et de formation professionnelle agricoles d‘Opunohu

2020-06-05T18:32:10+00:005 juin 2020|

Le ministre de l’Economie verte, Tearii Alpha, s’est déplacé, vendredi, à Moorea, afin de présider le conseil d’administration de l’établissement public d’enseignement et de formation professionnelle agricoles d‘Opunohu.

Ce conseil d’administration avait pour principal objet la validation de la carte des formations 2020-2021, avec trois grandes orientations, à savoir la formation initiale du 2nd degré, la formation d’un an dédiée aux jeunes agriculteurs intitulée « Parcours à l’installation » et enfin la formation agriculture biologique et raisonnée, actuellement décentralisée aux Australes.

Pendant cette réunion, il a été question également de la restructuration de la station porcine située sur le site du lycée professionnel agricole d‘Opunohu, avec le centre naisseur de la filière. Cette station a pour mission d’approvisionner les éleveurs porcins de Polynésie française en reproducteurs de bon niveau génétique et indemnes de maladies, en particulier de la brucellose, et d’assurer la formation des futurs éleveurs.

Le ministre de l’Economie verte a salué, lors de ce conseil d’administration, l’engagement de Guy Sommer, directeur du lycée agricole de Moorea, et autorité académique de l’enseignement agricole en Polynésie française, dont la mission touche à sa fin. Le ministre l’a remercié chaleureusement pour son implication au cours de ces quatre années en Polynésie française. Un nouveau directeur est attendu pour la rentrée 2020-2021.

Développement de la filière ananas 

Le deuxième volet de ce déplacement a été une rencontre avec les membres de la Copam, la coopérative des planteurs d’ananas de l’île sœur. Le Pays accompagne la coopérative dans le développement de cette filière avec la location de parcelles. Aujourd’hui, cela représente 60 hectares de plantations, pour une production de 2 000 tonnes, dont 1 200 sont dédiées à l’usine Rotui. Les discussions ont principalement porté sur le renforcement des liens entre la coopérative et l’usine de jus de fruits, acteur économique et industriel important de l’île, afin de garantir la production locale et les approvisionnements.

Visite de Texinfine, laboratoire de recherche et de développement

Enfin, le ministre de l’Economie verte a clôturé cette journée à Moorea par la visite des deux sites de la société Texinfine Tahiti. Ce laboratoire de biotechnologie, présent à Moorea depuis 2012, est spécialisé dans la recherche, la production et la commercialisation de principes actifs issus des extraits de la flore polynésienne pour des compléments alimentaires et des produits cosmétiques.

 

Texinfine a investi 288 millions de Fcfp (103 millions de Fcfp pour le site de‘Opunohu et 185 millions Fcfp pour le laboratoire de Vaiare) et emploie actuellement huit personnes (4 employés, dont 1 CAE sur le site d‘Opunohu, et 4 employés sur le site de Vaiare). Cette société de recherche et de développement bénéficie du soutien du Pays à travers des aides agricoles.

//