Commission d’examen des candidatures au dispositif du Corps des Volontaires au Développement

2020-06-11T18:53:51+00:0011 juin 2020|

La ministre du Tourisme et du Travail, Nicole Bouteau, a présidé, jeudi après-midi, la deuxième commission, au titre de l’année 2020, d’examen des dossiers de candidature au dispositif CVD (Corps des volontaires au développement de la Polynésie française).

Le Corps des Volontaires au Développement est un dispositif qui a pour but de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes diplômés de niveau III (BAC+2) minimum sans emploi par la mise en place d’un stage dans un organisme d’accueil (entreprise, administration, commune, association) afin d’acquérir une technicité dans un métier ou pour parfaire leurs connaissances dans l’organisation et le fonctionnement de cet organisme.

Le CVD est une mesure qui, en matière d’insertion, n’a plus à faire ses preuves. Ce dispositif, particulièrement utile aux étudiants nouvellement diplômés, est un tremplin considérable pour l’acquisition de savoirs, de savoir-faire, et d’expérience.

A l’occasion de cette commission, cinquante candidats ont reçu un avis favorable. Ils intègrent ainsi, à compter du mois d’août prochain, l’organisme qui les accueillera pour une année de stage encadré par un tuteur.

Dans l’objectif de garantir une insertion professionnelle pérenne, un suivi post-CVD est assuré par la cellule « entreprise » du SEFI qui est en relation avec les organismes d’accueil pour connaître leurs intentions en matière de recrutement des stagiaires et leur proposer, le cas échéant, des contrats aidés pour favoriser leur embauche en fin de stage.

//