Comité de pilotage du projet de rénovation urbaine 

2019-05-07T17:06:33+00:007 mai 2019|

Le comité de pilotage du programme de rénovation urbaine de l’agglomération de Papeete s’est réuni, mardi après-midi, à la Présidence de la Polynésie française.

Ce comité de pilotage s’est déroulé en présence notamment du ministre du Logement, Jean-Christophe Bouissou, du chef de la subdivision des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent, Raymond Yeddou, des maires ou représentants des quatre communes concernées, et des partenaires associés à la démarche que sont les services du Pays, TNAD (Tahiti Nui Aménagement et Développement), l’OPH (Office polynésien de l’habitat), et le syndicat mixte du Contrat de ville.

Les travaux présentés ce mardi sont l’aboutissement d’un investissement important qui a été initié en juin 2017 dans le cadre du 1er Forum polynésien des acteurs de la rénovation urbaine. A la suite, des travaux de préparation pour l’engagement du programme de rénovation urbaine se sont tenus en septembre 2018.

Enfin, au cours du mois de décembre dernier, les résultats des consultations ont permis de retenir plusieurs groupements de bureaux d’études locaux et nationaux, qui sont sur le terrain depuis le mois de février pour conduire l’élaboration concertée et partenariale de ces projets urbains. Le programme de rénovation urbaine de l’agglomération de Papeete est désormais donc engagé.

Ces projets de rénovation urbaine sont au cœur d’une nouvelle approche que les autorités publiques souhaitent privilégier : celle d’une action publique décloisonnée, au service du projet, dont le maire est le chef de file, au plus proche des attentes des habitants. L’action des services et des opérateurs du Pays, des communes et des partenaires, doit être mise au service de la réussite de ces projets de rénovation urbaine.

Ce programme de rénovation urbaine est un enjeu de premier plan pour relever le défi d’un meilleur fonctionnement urbain de la ville, pour loger dignement les familles, et améliorer le cadre de vie des Polynésiens. C’est une démarche qui se veut pragmatique, avec la pleine adhésion des populations. La rénovation urbaine est une priorité partagée par les pouvoirs publics.  Les études pré-opérationnelles coordonnées par la Délégation à l’Habitat et à la Ville, animées par les différentes instances de suivi et de pilotage permettront d’établir des projets urbains concrets, de qualité.

Il reviendra ensuite aux pouvoirs publics, collectivement, sur la base des projets qui seront élaborés et de leur maquette financière, de mobiliser les moyens nécessaires pour établir la programmation pluriannuelle du programme de rénovation urbaine.