Clôture de la deuxième édition du Digital Festival

2018-10-29T10:49:23+00:0026 octobre 2018|

Une cérémonie pour la clôture de la deuxième édition du Digital Festival Tahiti s’est déroulée, vendredi soir, à la Présidence.

A cette occasion, le Président Edouard Fritch a souligné l’importance du numérique et de son développement pour la Polynésie française.

Le Président a salué les 24 entreprises de Paris, Montréal, mais aussi d’Australie et de la Sillicon Valley qui ont participé à ce festival.

« Je fonde beaucoup d’espoir, d’une part, sur la capacité des Polynésiens à s’approprier ce nouveau monde technologique et d’autre part, sur les bénéfices qu’apportera cet outil sur la vie quotidienne de l’ensemble de nos compatriotes et en particulier des 70 000 habitants qui vivent dans nos archipels », a indiqué le Président.

« Le numérique est aujourd’hui le meilleur outil face à la grande dispersion de notre territoire. C’est l’outil moderne pour assurer notre continuité territoriale.  C’est bien pour cette raison que le gouvernement a encouragé l’Office des Postes et Télécommunications à investir plus de 20 milliards de francs dans les trois câbles sous-marins et le satellite, afin d’étendre au mieux notre connectivité, au sein de notre territoire et avec le monde », a ajouté le Président.

Le Président a tenu aussi à remercier vivement l’Etat, qui a montré son soutien financier sur les trois câbles Honotua, Natitua et Manatua aux moyens de la défiscalisation et/ou de subventions.

« Le numérique, c’est aussi la transition digitale de notre économie et au-delà, la condition de la réussite de notre développement et de notre avenir économique. Je pense surtout à cette partie exportatrice de notre économie. Qu’il s’agisse de notre tourisme, des produits de la mer, perles et poissons, des produits de notre terre, vanille, fruits, fleurs et dérivés du coco, et des produits de notre artisanat traditionnel. Le numérique, c’est aussi la possibilité de s’offrir une vitrine digitale de nos richesses naturelles, culturelles et humaines », a également déclaré le Président.

Discours du Président, Edouard Fritch
//