Cérémonie Tuia 250 en Nouvelle-Zélande : la délégation de Tahiti arrivée à Gisborne

2019-10-03T19:58:28+00:003 octobre 2019|

La délégation officielle de la Polynésie française assistant à la célébration Tuia 250 est arrivée dans la ville de Gisborne, sur la côte de l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande. La délégation, menée par le président Edouard Fritch, comprend également le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, et le président de l’Assemblée de la Polynésie française, Gaston Tong Sang.

Accueillie la veille au soir par le maire de Gisborne, Rehette Stoltz, et des chants polynésiens, la délégation a dès sa première matinée sur place débuté son immersion culturelle en effectuant un déplacement en dehors de la ville pour l’inauguration d’une exposition au marae Rangiwaho. A cette occasion, le président Edouard Fritch a également pu s’entretenir avec le Haut-commissaire britannique en Nouvelle-Zélande, Laura Clarke.

La cérémonie Tuia 250 est un événement national de grande importance qui marque les 250 ans de l’arrivée de James Cook en Nouvelle-Zélande, le navigateur anglais ayant débarqué à l’époque dans la région de Gisborne. La Polynésie française tient une place importante dans cet événement, car James Cook a été guidé, en 1769, par Tupaia, originaire des îles Sous-le-Vent, de Tahiti jusqu’en Nouvelle-Zélande.

A travers cet événement, la Nouvelle-Zélande célèbre aussi le vivre ensemble des différentes communautés, la communauté maorie étant par ailleurs particulièrement importante sur cette partie de l’île du Nord.

Outre la délégation officielle, une forte délégation de Tahiti, avec le maire de Mahina, Damas Teuira, est attendue pour la célébration sur place. De même, une cérémonie avec une flottille de pirogues est aussi prévue au cours de la matinée de samedi (vendredi, heure de Tahiti), avec notamment la pirogue Faafaite venue de Tahiti. Le Président Edouard Fritch doit prononcer un discours lors de cette même cérémonie.

//