Célébration des 40 ans de la Fraternité chrétienne

2019-10-11T15:59:08+00:0011 octobre 2019|

Le Président, Edouard Fritch et la ministre des Solidarités de la Famille et de l’égalité des chances, Isabelle Sachet, ont assisté, vendredi matin, à la messe de la célébration des 40 ans de la Fraternité chrétienne, à l’église Maria no te Hau, à Papeete.

La Fraternité chrétienne fait partie des 13 établissements subventionnés par le Pays  pour l’accueil de personnes en situation de handicap. Elle compte 4 centres, celui de la mission, Fare ora et 2 centres à Punaauia pour une capacité d’accueil de 106 places. Au regard des besoins spécifiques en accompagnement, 59 salariés sont employés à temps plein. Les 4 centres bénéficient d’un plateau technique pluridisciplinaire et leur mission est de développer l’autonomie, la socialisation, les capacités motrices et intellectuelles des jeunes accueillis, avec à la clé et dans la mesure de leurs capacités, une insertion professionnelle

La veille, la ministre de la Famille et des solidarités, Isabelle Sachet, accompagnée de la ministre de la Modernisation de l’administration, Tea Frogier et de la ministre de l’Education, Christelle Lehartel ont également participé à la célébration des 40 ans de la Fraternité chrétienne dans les jardins de Maria no te Hau. Cette cérémonie de clôture s’était déroulée en présence notamment de la députée Nicole Sanquer, du président du Conseil économique, social, environnemental et culturel (CESEC),  Kelly Asin-Moux, de représentants de l’Assemblée, Tepuaraurii Teriitahi, Yvanna Pomare Tixier, John Toromona, et de la déléguée interministérielle au handicap, Sylvia Berteil.

Des chants et des présentations ont rythmé la matinée de moments conviviaux destinés à prolonger les actions de sensibilisation visant à changer le regard de la population sur le handicap. A l’occasion de son discours, la ministre a  félicité les initiatives portées par le personnel de l’association telles que « La Frat’ fait son Orero », leur participation à « Rêves de gosses », le projet pédagogique artistique et culturel « Te Tere ta’a’e ‘o Tereti’a », la participation aux « 24èmes jeux de l’avenir » ainsi que les projets à venir. La ministre a également salué la mobilisation des forces vives du Pays « car pour des personnes extraordinaires, des moyens extraordinaires doivent être mis en œuvre. »

 

//