Assurances scolaires : GAN a fait une meilleure offre que MAE

2019-01-17T11:19:00+00:0017 janvier 2019|

La Mutuelle des assurances de l’éducation (MAE) a annoncé la fermeture de son antenne de Polynésie française.

Avant la rentrée scolaire 2018-2019, une consultation a été lancée par la CPS pour arrêter le choix du prestataire d’assurance scolaire pour la couverture des enfants relevant du régime général des salariés (RGS) qui bénéficient du complément familial, ainsi que pour les ressortissants du RSPF et du RNS et ce pour une durée de 3 ans.

Trois compagnies, dont la MAE, ont fait des offres. Au regard de ces offres, les organes décisionnaires des différents régimes de couverture sociale de la CPS ont décidé de retenir la proposition formulée par l’assureur GAN qui a fait la meilleure offre.

Contrairement aux affirmations formulées par la fédération des parents d’élèves de l’enseignement public, les difficultés de la MAE ne sont pas consécutives à un retrait d’agrément du gouvernement mais bien le résultat d’un appel d’offres.

//