Assemblée : examen des comptes administratifs 2018

2019-06-27T12:08:20+00:0027 juin 2019|

L’Assemblée de la Polynésie française a examiné, jeudi, les comptes administratifs du Pays 2018.

A cette occasion, le Président Edouard Fritch a prononcé un discours dans lequel il a souligné la croissance et le développement économique actuel.

« Placée sous le signe de la croissance et du développement économique, les résultats économiques de l’année 2018 confirment la trajectoire ascendante entamée depuis maintenant 5 ans. Les capacités financières de notre collectivité, aujourd’hui restaurées, nous ont permis de mettre en œuvre, au cours de cette année, des projets d’importance pour nos concitoyens, pour notre population », a déclaré le Président.

« La hausse des recettes fiscales de près de + 4,5 % est un bon indicateur de la croissance économique et de la consommation des ménages et des entreprises. En 2018, la production de richesse de notre Pays s’est accrue de manière sensible », a ajouté le Président.

La masse salariale a en outre progressé de 2,6 %, et 1500 nouveaux emplois salariés ont été créés. L’activité touristique affiche par ailleurs une hausse de fréquentation de presque 10 % sur l’année, pour atteindre le chiffre de 216 000 touristes.

Avec un chiffre d’affaires total à son plus haut niveau depuis 10 ans et des investissements en constante progression, les entreprises polynésiennes ont aussi démontré leur dynamisme, leur confiance en l’avenir et leur capacité à créer des emplois.

Concernant l’investissement, les dépenses réelles se sont élevées à 25 milliards Fcfp, en progression de 7% par rapport à l’année 2017.

Cette hausse des dépenses a surtout concerné l’Office polynésien de l’habitat (OPH), dont l’ambition est d’offrir à chaque polynésien un logement décent.

Ainsi, 1124 logements ont été mis en chantier sur l’année 2018, dépassant, avec le seul opérateur public, l’objectif annuel du «  Plan 3000 logements 2018 – 2020 ».

Les travaux routiers représentent, comme tous les ans, une part importante de la commande publique. Cette année, 4,4 milliards Fcfp ont été investis afin d’améliorer le réseau de du Pays, contre 3,9 milliards Fcfp en 2017. Beaucoup de ces chantiers connaîtront un achèvement avant la fin de cette année 2019.

 

Discours du président
//