Ils l’ont fait ! Vahine Fierro et Kauli Vaast ont décroché le sésame pour les Jeux Olympiques de Paris 2024 qui se dérouleront sur le spot de Teahupo’o. En effet, lors des championnats du monde de l’International Surfing Association (ISA) qui se sont déroulés au Salvador, Vahine Fierro a terminé 4ème et Kauli Vaast 5ème. Après Michel Bourez en 2021 à Tokyo, c’est la jeune garde qui prend la relève avec une édition 2024 des JO qui se jouera « à la maison », sur la mythique vague de la passe de Hava’e.

Les qualifications de Vahine Fierro et Kauli Vaast sont une aubaine pour le fenua. Avoir deux représentants qualifiés pour la plus prestigieuse compétition sportive du monde va susciter l’engouement populaire tant espéré. Nul doute que l’on pourra compter sur notre population pour supporter nos deux ‘Aito.

Pour l’heure, l’équipe de France de surf pour les JO 2024 se compose donc de nos deux champions et de la surfeuse réunionnaise Johanne Defay. Une quatrième place masculine est à prendre, avec en lice Michel Bourez et Mihimana Braye, les protégés de Hira Teriinatoofa, qui n’est autre que l’entraîneur de l’équipe de France de surf.

Ce vendredi aux aurores, au son des pahu et au rythme d’un haka marquisien, la ministre des Sports Nahema Temarii est venue accueillir Vahine Fierro, Kauli Vaast et Hira Terrinatoofa afin de les féliciter d’une part pour leur résultat lors de ces derniers championnats du monde, mais surtout témoigner toute la fierté du gouvernement et du Pays pour leur sélection aux épreuves de surf des JO 2024.