Réunion pour l’agence d’aménagement et de développement

2019-04-04T10:23:13+00:004 avril 2019|

En parallèle et en complément des travaux du Schéma d’aménagement général de la Polynésie française (SAGE), une mission de préfiguration d’une agence d’aménagement et de développement des territoires, de la Polynésie, a été conduite entre le 25 mars et le 2 avril, à la demande du ministère du Logement et de l’aménagement du territoire, en charge des transports inter-insulaires.

Cette mission a été menée par Brigitte Barriol, déléguée générale de la Fédération Nationale des Agences d’Urbanisme (FNAU), et Philippe Schmit, inspecteur général au (CGEDD), conseil général de l’environnement et du développement durable (ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités locales). Cette seconde mission fait suite à une première réalisée en septembre 2018, qui avait conclu à la pertinence de création d’un tel outil comme un levier d’efficacité pour accompagner les collectivités à la mise en œuvre du SAGE.

La mission a rencontré des élus de l’agglomération de Papeete et de l’ensemble des archipels, des membres du gouvernement, des acteurs de la société civile, des partenaires financiers, pour préciser les champs d’action de cette structure, mais aussi sa gouvernance et les financements nécessaires à sa mise en place.

Une restitution de ces travaux a été réalisée mardi après-midi, à la Présidence, en présence de toutes les parties concernées notamment du ministre du Logement et de l’Aménagement du territoire, Jean-Christophe Bouissou, et du secrétaire général du Haut-Commissariat, Eric Requet. La restitution a précisé que l’agence ne serait pas une structure administrative intervenant en relai entre les communes et le Pays, mais bien au contraire un outil au service du Pays et des communes, pouvant apporter une expertise dédiée en matière d’aménagement et de développement, par des études transversales, par la mise à disposition à tous ses membres des informations produites, par un soutien à la définition des projets, tant à l’échelle communale, qu’aux échelles inter-communales ou du Pays.

Il a également été précisé que l’agence n’interviendrait pas en tant qu’opérateur aménageur, mais en amont pour favoriser et faciliter la mise en œuvre d’opérations d’aménagement. Les propositions mises en avant ont pour but la création de cette agence d’ici la fin de cette année.