Sur les traces de Milan Stefanik

2018-11-27T12:17:50+00:0027 novembre 2018|

Le président Edouard Fritch a reçu, mardi matin, une délégation slovaque menée par Lucia Skvareninova, cheffe de cabinet de la mairie de Krasno, en Slovaquie.

La délégation est actuellement en Polynésie française pour honorer la mémoire de Milan Stefanik, héros de l’indépendance de la Tchécoslovaquie dont il fut ministre de la guerre du premier gouvernement. On célèbrera le centenaire de sa mort le 4 mai prochain.

Milan Stefanik a vécu à Tahiti où il a été délégué par la France en 1910 pour fonder un observatoire au mont Faiere sur les hauteurs de Sainte-Amélie à Papeete. Les Tahitiens l’avaient surnommé « Taata Hio Fetia », l’homme qui regarde les étoiles. Une stèle à sa mémoire a été érigée sur l’ancien site de l’observatoire qui a brûlé en 1948. La délégation a organisé une cérémonie commémorative ce mardi matin sur le site.

Au cours de sa rencontre, Lucia Skvareninova a remis au président une lettre de la nièce de Stefanik qui est une dernière descendante du héros. Elle a également remis un livre de photos réalisées par Stefanik au cours de ses missions dans le Pacifique, en Asie ou en Afrique. Ce sont d’ailleurs ses photos de Tahiti qui ont incité des familles d’origine tchèques et slovaques à s’installer en Polynésie française comme les Duchek, Klima, Otcenasek ou Rivnac.

Le président a de son côté remis plusieurs présents, dont une planche de timbres à l’effigie de Stefanik éditée par l’OPT pour lui rendre hommage à l’occasion du salon philatélique international de Prague.