Présentation de l’exposition labellisée « Centenaire 1914-1918 / Poilus tahitiens »

2018-11-08T16:03:35+00:008 novembre 2018|

Le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, a présenté jeudi matin, l’exposition « Centenaire 1914-1918 / Poilus tahitiens », qui se tiendra à la Présidence, du 11 au 30 novembre prochains, dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale et de l’armistice du 11 novembre 1918.

À cet effet, une quarantaine de panneaux illustrés seront exposés sur les murs de la Présidence. Ils relateront l’histoire des tahitiens engagés dans la Grande Guerre, souvent méconnue du grand public. Au-delà de la démarche de commémoration et du devoir de mémoire, cette exposition met à l’honneur l’ensemble des soldats polynésiens qui ont combattu sur tous les théâtres d’opérations de la Grande Guerre. Le choix du site de la Présidence a valeur de symbole fort. Sur ce site fut construite la caserne militaire coloniale où les conscrits et volontaires tahitiens ont stationné avant leur départ pour la France.

Avec l’exposition, des portraits des combattants et des femmes de cette époque seront exposés aux abords de l’avenue Pouvanaa A O’opa, ainsi que dans une portion de la Rue des Poilus tahitiens et du Bataillon Pacifique.

Cet évènement didactique, est soutenu par le Pays, à travers notamment le ministère de la Culture, en partenariat avec l’association Mémoire polynésienne. Labellisé « Centenaire » par la Mission  Centenaire, il figure sur le programme national officiel des commémorations du Centenaire.

Pour les scolaires, l’exposition fera l’objet de visites commentées sur inscription, du 12 novembre au 30 novembre, à raison de quatre visites journalières, le mardi, jeudi et vendredi, de 8h à 14h. Enfin, l’exposition sera ouverte au grand public les samedis 17 et 24 novembre, de 7h30 à 12h.

Par ailleurs, après le traditionnel dépôt de gerbes au Monument aux morts, à Papeete, dimanche 11 novembre, à 8h, une cérémonie suivra à la Présidence pour rendre hommage aux Poilus tahitiens.

Dossier de presse