Présentation de la composition du gouvernement

2018-05-24T18:30:49+00:0023 mai 2018|

Le Président Edouard Fritch, a présenté, mercredi matin, dans l’hémicycle de l’Assemblée de la Polynésie française, la composition de son gouvernement pour sa nouvelle mandature.

Edouard Fritch a rappelé quelques points de son discours de candidature à la Présidence de la Polynésie française. Il a, ainsi, indiqué que la majorité sera une majorité de travail, au service de l’intérêt général, et qui mettra en œuvre le programme de campagne présenté lors des élections territoriales. Il a également insisté sur sa volonté d’être le Président de tous les Polynésiens, et ce dans l’ensemble des archipels.

C’est donc un gouvernement composé de neuf ministres, en plus du Vice-Président et du Président qui constituera l’exécutif du Pays, et parmi lesquels, on retrouve quatre femmes et cinq hommes. Ce gouvernement est organisé en cohérence avec les trois grands axes du programme du Tapura Huiratiraa.

A cet effet, trois ministres mettront en œuvre la première orientation du programme consistant à « l’amélioration du quotidien  des Polynésiens ». Ainsi, le ministère de la Famille et des Solidarités, en charge de l’Egalité des chances est confié à Isabelle Sachet ; le ministère de la Santé et de la Prévention, en charge de la Protection sociale généralisée, sera géré par Dr Jacques Raynal et le ministère de l’Education, de la Jeunesse et des Sports est attribué à Christelle Lehartel.

Quatre ministres ont été nommés pour le développement du second axe du programme portant sur « la modernisation de notre société ». Tea Frogier assure, dorénavant, le fonctionnement du ministère de la Modernisation de l’administration, en charge de l’énergie et du numérique ; et Jean-Christophe Bouissou dirige le ministère du Logement et de l’Aménagement du territoire, en charge des transports interinsulaires. Le ministère de la culture et de l’environnement, en charge de l’artisanat est confié Heremoana Maamaatuaiahutapu, et le ministère de l’Equipement, en charge des transports terrestres, à René Temeharo.

Concernant le troisième axe du programme relatif à « la création de richesse », trois ministres mettront en œuvre cette partie. Il s’agit de Teva Rohfritsch, à la Vice-présidence, et au ministère de l’Economie et des finances, en charge des Grands travaux et de l’Economie bleue ; de Nicole Bouteau, au ministère du Tourisme et du travail, en charge des relations avec les institutions, et enfin Tearii Alpha, pour le ministère de l’Economie verte et du Domaine, en charge des mines et de la recherche.

Parmi les nouveaux ministres, Isabelle Sachet, Christelle Lehartel, et René Temeharo font leur entrée. Sur les dix ministres, sept d’entre eux ont été membres du gouvernement sortant, avec pour certains des réaménagements de porte-feuille. Edouard Fritch a indiqué qu’il y avait, ainsi, une continuité dans l’action gouvernementale. « Je ne veux pas que l’on traîne de trop dans la mise en œuvre de notre programme et je ne souhaitais pas que les ministres passent trop de temps à se familiariser avec leur portes-feuille. Ce qui m’importe, c’est de faire entrerrapidement cette équipe dans l’action, » a conclu Edouard Fritch.

liste des ministères