Présentation de la 2ème édition du Taure’a Move

2018-10-29T10:47:09+00:0029 octobre 2018|

La 2ème édition du Taure’a Move, événement soutenu notamment par le ministère de l’Education, de la Jeunesse et des Sports, et le ministère de la Culture, a été présentée, lundi matin, à la Présidence. La conférence de presse s’est déroulée en présence, notamment, de Noelline Parker, présidente de l’UPJ (Union polynésienne pour la jeunesse), de Raymond Yeddou, chef des subdivisions administratives des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent, et de Wilfred Tavaearii, maire de Taiarapu-Ouest.

Le Taure’a Move se déroulera du 8 au 10 novembre sur le site de Puunui, à Toahotu, sur la presqu’île de Tahiti. Ce festival est en fait la fusion de 2 des événements phares de l’Union Polynésienne pour la Jeunesse : la Journée Internationale de la Jeunesse et le concours de danse Upa Nui. Ce festival rassemble des jeunes autour de villages de prévention, d’animation, d’insertion, d’activités et culturels. L’objectif pédagogique de cet événement est de garder les jeunes occupés en période de vacances scolaires tout en faisant en sorte qu’ils s’informent et s’amusent.  Il répond aux besoins des jeunes exprimés lors des Assises de la Jeunesse qui ont eu lieu en 2016, de voir la mise en place de moyens d’expression et d’animation d’envergure pendant les vacances et autour de Tahiti. Ce festival se déroule sur 3 jours autour d’activités culturelles, sportives, de « parcours du combattant » (Taure’a Warrior) et de concours (appel à projets pour la prévention, concours de danse et de musique).

Dans un souci d’aider, de former et d’accompagner la jeunesse du Fenua, l’UPJ a pour vocation de se mobiliser, avec ses associations membres autour des thèmes sociétaux tels que la lutte contre les addictions, l’obésité, le diabète, la prévention contre l’alcool et les drogues, la protection de l’environnement, la sécurité routière, ou encore la violence faite aux femmes.

L’UPJ a souhaité, à travers cet événement, mettre en avant le potentiel existant dans la commune de Taiarapu-Ouest, que ce soit en termes de public, d’associations et d’environnement. Concernant la compétition sportive, Taure’a Warrior, celle-ci continue de s’agrandir et d’innover. Cette année, sous forme de relais, 2 équipes constituées de 15 personnes s’affronteront sur un parcours maritime et un parcours terrestre. Environ 2 000 jeunes sont attendus chaque jour au Taure’a Move et 200 bénévoles seront mobilisés pour faire de ce rassemblement une réussite.

Dossier de presse