Ouverture de la 2ème édition du Taure’a Move

2018-11-09T08:10:21+00:008 novembre 2018|

La ministre de l’Education, de la Jeunesse et des Sports, Christelle Lehartel, a assisté, jeudi après-midi, à l’ouverture officielle de la 2ème édition du Taure’a Move organisé par l’Union Polynésienne pour la Jeunesse (UPJ), sur le site de Pu’unui à To’ahotu dans la commune de Taiarapu-Ouest.

En présence notamment de Raymond Yeddou, Administrateur, chef des subdivisions administratives des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent, du maire de la commune de Taiarapu-Ouest, Wilfred Tavaearii et du maire de Taiarapu-Est, Anthony Jamet .

Du 8 au 10 novembre entre 1500 à 2000 jeunes par jour participeront à cet évènement qui fusionne deux des événements phares de l’UPJ à savoir la journée internationale de la jeunesse et le grand concours de danse et de musique, le concours Upa Nui.

Pour sa 2ème édition, l’UPJ a décidé de décentraliser le concept sur la presqu’ile et engagé pour cela un partenariat avec la commune de Tairapu-Ouest. En effet, ce choix répond à la forte demande des associations de jeunesse et des institutions de la presqu’ile et aux attentes de la jeunesse qui ont été formulées lors des assises de la jeunesse en 2016.

Sur le site de Pu’unui le Taure’a Move est organisé en 5 villages : le Taure’a Warrior (parcours du combattant), le Taure’a Fun (activités ludiques), le Taure’a Tu’aro Ma’ohi (activités sportives et culturelles), le Taure’a Tu’aro (activités sportives contemporaines) et le village de prévention et d’insertion.

De plus, plusieurs nouveautés sont prévues au programme et notamment : l’ajout d’un parcours Aqua Run dans le village Taure’a Warrior, la création du village Taure’a Tu’aro Maohi entièrement dédié aux activités traditionnels, et enfin la création du concours du meilleur soliste ukulele, nouvelle catégorie qui a intégré la 13ème édition du concours Upa Nui qui aura lieu le samedi 10 novembre à 18h en clôture du Taure’a Move.

Avec le soutien des communes et de son réseau associatif, l’UPJ a travaillé à déployer sur la presqu’ile plusieurs délégations de jeunes de toutes les communes de Tahiti et Moorea. De plus, des délégations des communes de Hiva Oa et de Tubuai seront également présentes grâce notamment au soutien de l’Etat.