Ouverture de la 14ème édition du Tahiti Travel Exchange

2018-12-05T19:59:10+00:005 décembre 2018|

Le ministère du Tourisme a officiellement ouvert, mercredi matin, à l’Intercontinental Tahiti, la 14ème édition du Tahiti Travel Exchange.

Chaque année, ce rendez-vous B2B annuel, spécifique au marché Nord-américain, organisé par Tahiti Tourisme, a pour objectif de réunir les professionnels du tourisme polynésien et les voyagistes d’Amérique du nord, de favoriser les échanges, et permettre aux partenaires locaux qui n’ont pas la possibilité de se déplacer sur les différents salons, au Canada ou aux Etats-Unis, de présenter et promouvoir leurs produits et services.

Cette année, le marché Nord-américain représentera près de 40% des parts de marché du tourisme en Polynésie française. De janvier à septembre 2018, la Polynésie a accueilli plus 2500 visiteurs supplémentaires comparativement à l’année précédente. Avec l’arrivée en octobre dernier de la compagnie United Airlines qui assure des rotations depuis San Francisco, cette part devrait être encore plus importante en 2019.

Neuf voyagistes américains et 5 voyagistes canadiens sont présents pour ce Tahiti Travel Exchange. Ce sont ainsi plus d’une centaine de personnes, chefs de produits, des marchés nord-américains qui participent à cette rencontre. Parmi les nouveaux partenaires, le groupe Apple Leisure, incluant United Vacations, Travel Impressions, Blue Sky Tours et Funjet Vacations sont également présents.

Cette journée a également été l’occasion de former les agents internationaux sur les nouveautés de la destination ainsi que les produits locaux. Ils ont notamment été sensibilisés d’une part à la culture, avec l’inscription cette année du site culturel de Taputapuatea au patrimoine mondial de l’UNESCO et d’autre part, à l’environnement avec la présentation du projet Coral Gardeners de Moorea. Des formations sur la perle et le monoï de Tahiti ont également été proposées.

Le séjour des voyagistes a été organisé avec les réceptifs locaux leur permettant de visiter des îles, de faire des rencontres sur le terrain et d’expérimenter des activités qu’ils pourront promouvoir, en cohérence avec la stratégie du Pays qui est de favoriser la répartition des flux touristiques au-delà du circuit classique Tahiti-Moorea-Bora Bora afin que le développement puisse bénéficier au plus grand nombre d’îles et donc aux populations de l’ensemble de la Polynésie.