Le Cook’s Bay rouvrira en 2020

2018-12-02T13:01:34+00:0030 novembre 2018|

Le Vice-président de la Polynésie française, Teva Rohfritsch, accompagné de la ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, de Tahiti Nui Développement & Aménagement (TNAD), représenté par son directeur général, Rémi Grouzelle, et des représentants de la société SPPH, Noël Coia et Pascal Delannoy, a organisé, vendredi, une conférence de presse pour présenter le projet Cook’s Bay situé à Paopao, sur l’île de Moorea.

En juin dernier, au terme d’un appel à projets lancé au début de l’année 2017 par le Pays, la société SPPH a été sélectionnée. Pour rappel, cet investisseur privé a d’ores et déjà réalisé le complexe hôtelier « Moorea Sunset Beach », sis à Haapiti, qui rencontre un franc succès.

En octobre dernier, un bail emphytéotique administratif (BEA) d’une durée initiale de quarante années, assorti d’une redevance annuelle d’occupation versée par l’investisseur a été signé entre la société SPPH et l’établissement public TNAD.

Le projet « Cook’s Bay Resort & Suites » consiste en la réhabilitation d’une structure hôtelière fermée depuis plus d’une vingtaine d’années située dans la baie de Cook. L’investissement global apporté par le porteur s’élève à 744 millions Fcfp, composé d’un financement propre.

La nouvelle structure hôtelière offrira 38 unités comportant des chambres et des suites. Une revalorisation de la plage et des jardins, la reconstruction de la piscine, d’un spa, d’une salle de sport, d’un restaurant sur le motu et des boutiques, et de logements de fonction sur le terrain coté montagne, sont également prévus.

L’investisseur prévoit des offres de nuitée comprises entre 15 000 et 22 000 Fcfp HT/ jour. Une embauche de douze personnes est également prévue lors de l’ouverture de l’établissement. Plus de 30 emplois sont envisagés au total avec l’ouverture d’un restaurant sur le motu. Enfin, la durée des travaux de rénovation de l’hôtel est estimée à dix-huit mois, soit une livraison estimée dans le courant de l’année 2020.