La Polynésie française présente au Sommet de l’APEC

2018-11-19T07:45:25+00:0017 novembre 2018|

A l’invitation du Premier ministre de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, Peter O’Neill, le Président de la Polynésie française, Edouard Fritch, a missionné le ministre de l’Economie verte et du domaine, Tearii Alpha, afin de participer au Sommet des dirigeants de l’APEC (Asia-Pacific Economic Cooperation/Coopération économique pour l’Asie-Pacifique) à Port-Moresby les 17 et 18 novembre.

L’APEC est un forum économique intergouvernemental visant à faciliter la croissance économique, la coopération, les échanges et l’investissement de la région Asie-Pacifique. Cette organisation se réunit chaque année. L’APEC a été créée en 1989 pour améliorer la croissance économique et la prospérité de la région et afin de renforcer les liens Asie-Pacifique.

Depuis sa création, l’APEC a travaillé pour réduire les droits de douanes et autres entraves aux échanges commerciaux à travers la région Asie-Pacifique, en favorisant le développement d’économies nationales efficaces et en augmentant ainsi considérablement les exportations. L’APEC travaille également à créer un environnement sûr et efficace pour l’échange des marchandises, des services et des personnes à travers les frontières par une politique commune et par la coopération économique et technique, y compris sur le plan sanitaire.

Le ministre Tearii Alpha a participé aux séances plénières et aux réunions multilatérales avec ses homologues du Forum des Iles du Pacifique. Les interventions du Président chinois Xi Jinping, du Premier ministre russe Dmitri Medvedev, du Vice-président américain Mike Pence et du Premier ministre canadien Justin Trudeau, ont été particulièrement remarquées.

Le Vice-président américain Mike Pence a réaffirmé l’attachement des Etats Unis d’Amérique à la stratégie de l’axe Indo-Pacifique, une position qui rejoint celle évoquée par le président de la République, Emmanuel Macron, lors de son déplacement en Australie en mai dernier.

Le Premier ministre australien Scott Morrison, devant les grandes nations de la région Asie-Pacifique, a pour sa part présenté et développé clairement la vision australienne pour l’Océanie et les petits états et pays insulaires en développement dans le Pacifique. Son discours à l’APEC, au-delà des aspects liés au commerce international, a confirmé son annonce du début du mois de novembre relatif à l’ouverture de nouvelles missions diplomatiques dans les pays océaniens, notamment en Polynésie française.