La ministre du Travail rencontre le directeur Outre-mer de l’AFPA

2018-11-30T11:42:42+00:0030 novembre 2018|

La ministre du Tourisme et du Travail, Nicole Bouteau, accompagnée de la cheffe du Service de l’emploi, de la formation et de l’insertion professionnelle (SEFI), Hina Grepin, a rencontré, jeudi matin, le directeur régional de l’Association professionnelle pour la formation des adultes (AFPA), Gabriel Danino.

Venu dans le cadre de la mission d’appui conseil pour la mise en place d’une Gestion Prévisionnelle des emplois et des compétences territoriales (GPECT) dans le secteur maritime polynésien, piloté par le SEFI, cet entretien a permis d’évoquer la méthode de travail à privilégier pour la réussite de ce projet. En effet, de par son expérience, l’AFPA est, depuis plus de 60 ans, le 1er organisme de formation professionnelle en Europe. Il est un partenaire privilégié auprès des entreprises et accompagne des demandeurs d’emploi et des travailleurs salariés dans le cadre du plan de formation d’une entreprise.

Ainsi, compte-tenu de la taille du territoire polynésien, le représentant de l’AFPA préconise une mutualisation des moyens par la mise en place d’un réseau réunissant les acteurs privés et publics afin de faciliter le partage des besoins en compétences. Cette synergie permettra au Pays, à ses structures, et aux organismes de formation, d’anticiper et de répondre plus rapidement aux attentes des entreprises.

Enfin, il a aussi été question de développer une coopération avec l’AFPA. Cette coopération pourrait s’inscrire dans un cadre conventionnel via un accord cadre pluriannuel, tel qu’il existe entre le CFPA et l’AFPA. Cette convention porterait sur diverses missions et notamment la montée en compétences des agents du service. L’AFPA accompagne également la Nouvelle-Calédonie, depuis 2006, dans le cadre de la mise en place de titres professionnels.

Cette coopération porterait sur un appui-conseil :

– soutien du SEFI dans le développement et la mise en œuvre des dispositifs de formation et de certification professionnelle ainsi que l’audit des formations pour arriver à une politique d’agrément des organismes de formation et non à la simple déclaration d’existence ;

– appui des principaux organismes de formation du territoire par une montée en compétence et d’animation de réseaux et de partage d’expériences

– accompagnement du SEFI dans la mise en place et l’animation de la cellule GPECT dans les secteurs retenus (maritime, numérique et tourisme)

Il s’agirait également d’assister le SEFI dans la formation continue des agents et le transfert de compétences ad hoc pour que les services du SEFI puissent bénéficier d’un appui technique en matière d’ingénierie de formation et  d’ingénierie de certification ainsi que dans sa mise en oeuvre de la GPECT.

La ministre du Travail a remercié Gabriel Danino pour son implication et a souligné l’opportunité que représente une coopération entre le Pays et l’AFPA.