La ministre de la Famille rencontre la fédération Te Niu O Te Huma et l’AFC

2018-06-28T13:13:48+00:0028 juin 2018|

La ministre de la Famille et des solidarités, Isabelle Sachet, a été reçue, mardi, par la fédération Te Niu O Te Huma, à leur siège de Fare-Ute.

Etaient présentes un grand nombre d’associations, qui œuvrent dans le domaine du handicap, qui ont fait connaître au ministre leurs diverses demandes dans les principaux domaines de préoccupation du handicap, tels que la règlementation en faveur du handicap, l’accessibilité des lieux publics, l’insertion professionnelle des handicapés, l’éducation des personnes handicapées,  le transport de personnes à mobilité réduite, ou encore le statut et le financement des associations.

Très attentive aux demandes de ces associations, la ministre a souligné sa volonté de travailler en proximité mais également d’élaborer la politique publique en faveur du handicap dans une démarche hautement participative. D’autres rencontres avec les acteurs du secteur du handicap seront prévues très prochainement.

Entretien avec l’AFC : accompagner les familles polynésiennes

Dans l’après-midi, c’est une délégation de l’association des familles catholiques (AFC) emmenée par Marie-France Frémy qui est venue à la rencontre de la ministre.

Depuis la création de l’association, l’AFC œuvre pour l’accompagnement des familles polynésiennes et n’hésite pas à proposer son expérience de terrain aux différents gouvernements. Outre la mise en place d’outils sur le plan législatif, l’AFC a pour principal objectif la recherche du bien commun et du bien vivre ensemble.

Comme avec les acteurs impliqués dans le domaine du handicap, la ministre a assuré aux représentants de l’AFC qu’elle serait attentive aux propositions des acteurs de terrain particulièrement pour la finalisation de la feuille de route du ministère dont elle a la charge.