Vice-Présidence

Le Vice-président, Teva Rohfritsch, a reçu jeudi, le Syndicat professionnel des concessionnaires automobiles (SPCA), afin d’établir un bilan des divers dispositifs de soutien au secteur et d’évoquer les perspectives pour l’année à venir, dans l’objectif de poursuivre le plan de relance engagé avec les professionnels tout en soutenant le pouvoir d’achat des ménages.

 

Dans le cadre de son Plan d’actions économiques, le gouvernement a instauré en 2016 une incitation financière au remplacement du véhicule. Ainsi, une aide de la Polynésie française d’un montant de 150 000 Fcfp à 250 000 Fcfp, dégressif selon le mode de motorisation (électrique ou hybride) et le taux d’émission de CO², s’ajoute à une remise accordée par les concessionnaires lors de l’achat d’un véhicule neuf.

 

Par ailleurs, le gouvernement a mis en place un régime fiscal particulier applicable aux véhicules à moteur thermique dont la cylindrée n’excède pas 1400 cm3 et dont la puissance administrative n’excède pas 4 chevaux fiscaux. Pour l’année 2018, sont exonérés de la taxe de mise en circulation les pick-up d’une puissance fiscale de moins de 12 cv et d’un coût unitaire n’excédant pas 6 millions Fcfp TTC, destinés aux îles autres que Tahiti et Moorea.

 

La relance sectorielle, au travers de l’effet croisé de mesures fiscales incitatives, et de l’aide économique au secteur automobile, a largement contribué au renouvellement du parc automobile, à la redynamisation et à la création d’emplois dans le secteur automobile. Ainsi, l’Institut de la statistique a fait état dans sa publication Te Avei’a du second trimestre 2017, d’une progression de 22% du chiffre d’affaires dans les commerces automobiles et la reprise de la création d’emplois, confirmant la reprise des ventes de véhicules. En concertation avec le SPCA, le Vice-président a annoncé la reconduction de la mesure « voitures propres » à compter du 1er mars.

Gouvernement Fritch sept. 2014 - jan. 2017

Liens utiles

 

-www.net.pf

 

-www.innovation-publique.pf