Vice-Présidence

Trois textes relatifs au collectif budgétaire numéro 4 pour le budget 2017 du Pays, à la convention annuelle 2017 du Contrat de projets Etat-Polynésie française (2015-2020) et à l’attribution d’une aide financière au profit de Saint-Barthélémy et de Saint-Martin suite au passage du cyclone Irma, ont été adoptés ce jeudi à l’Assemblée de la Polynésie française, indique la Vice-Présidence de la Polynésie française.

 

-Adoption de la modification n° 4 du budget 2017 du Pays

 

L'Assemblée de Polynésie française a adopté, jeudi, le projet de délibération portant modification n° 4 de la délibération de l’Assemblée du 1er décembre 2016 approuvant le budget général de la Polynésie française pour l’exercice 2017.

 

Ce collectif à caractère technique permet un redéploiement des montants d’autorisation de programme (AP) des opérations relatives aux subventions aux communes, pour un montant global neutre. Les reliquats d’AP disponibles des opérations peu sollicitées ont été transférés sur les opérations qui sont davantage plébiscitées.

Ces mouvements budgétaires permettent d’optimiser le niveau de satisfaction des demandes ainsi que l’emploi des enveloppes annuelles.

 

-Adoption de la délibération approuvant le projet de convention annuelle 2017 du Contrat de projets Etat-Polynésie française

 

L'Assemblée de Polynésie française a adopté, jeudi, le projet de délibération approuvant le projet de convention annuelle 2017 du contrat de Projets Etat - Polynésie française (2015-2020) relatif au financement de projets relevant des compétences du Pays (CdP 2 Pays).

La convention cadre du Contrat de projets 2015-2020, signée le 9 mars 2015, relative au concours de l’Etat au financement des projets relevant des compétences de la Polynésie française prévoit d’être accompagnée de conventions annuelles précisant, pour chaque exercice, les montants alloués au titre de la participation financière de l’Etat, ainsi que la liste des opérations programmées.

Le projet de convention annuelle fait suite aux comités de pilotage des 20 décembre 2016 et 27 juin 2017 ayant permis d’arrêter la première tranche de la programmation 2017.

Elle permet notamment d’acter la participation financière de l’Etat à hauteur d’environ 1,734 milliard Fcfp (14 538 243,39 €) sur 9 opérations réparties dans 5 secteurs :

-                     Développement des énergies renouvelables pour 600 millions Fcfp ;

-                     Développement touristique pour 43 millions Fcfp ;

-                     Infrastructures sportives pour 290 millions Fcfp ;

-                     Logement social pour 627 millions Fcfp ;

-                     Recherche pour 174 millions Fcfp.

 

-Attribution d’une aide financière au profit de Saint-Barthélémy et de Saint-Martin suite au passage du cyclone Irma

 

Le cyclone de catégorie 5, Irma, a violemment frappé les 6 et 7 septembre derniers l’île française de Saint-Barthélemy et l’île franco-néerlandaise de Saint-Martin situées dans les Caraïbes. Il a fait partie des cyclones les plus puissants jamais enregistrés : des vents à plus de 300 km par heure ont balayé les deux îles, ravageant ainsi des villages entiers. Les dégâts matériels sont catastrophiques : arbres et toits arrachés, voitures immergées, routes, électricité et réseaux d’eau coupés, téléphonie et Internet interrompues. S’agissant de Saint-Martin, le cyclone a détruit à 95 % les constructions et équipements de l'île.

Face à l’ampleur des dégâts, le gouvernement central a annoncé un plan national de reconstruction financé par un fonds d'urgence.

Pour sa part, la Polynésie connait parfaitement les effets désastreux que peuvent engendrer de tels évènements climatiques sur les populations et leurs conditions de vie. Elle a ainsi souhaité exprimer toute sa solidarité aux populations de ces deux collectivités ultra-marines de la République.

C’est pourquoi, le Conseil des ministres a décidé, dans sa séance du 11 septembre dernier, d’octroyer une aide à hauteur de 3 millions Fcfp à chacune des collectivités touchées, soit 6 millions Fcfp au total.

Au travers de cette initiative, la Polynésie souhaite témoigner aux habitants de Saint Barthélémy et de Saint Martin sa solidarité et sa peine face aux ravages considérables causés par le cyclone Irma, la compétence de l’Assemblée de la Polynésie française pour octroyer des aides humanitaires (financière ou en nature) en faveur de populations (y compris étrangères) étant par ailleurs avérée.

 

 

Gouvernement Fritch sept. 2014 - jan. 2017

Liens utiles