Ministère des Solidarités

En partenariat avec le ministère des Solidarités et de la santé et la Direction de la santé, la Division santé de la Communauté du Pacifique a ouvert une deuxième session de formation, centrée sur l’analyse des données recueillies, ce lundi matin, à l’Institut de formation des Professions de santé (IFPS) Mathilde Frébault, à Papeete.

 

Mise en place avec la Division santé de la Communauté du Pacifique, cette formation se déroulera jusqu’au 12 octobre prochain. En juin dernier, la première session s’est déroulée à Nouméa et avait pour objectif d’élaborer un questionnaire, de collecter des données sur le terrain et de saisir ces données dans un logiciel.

 

L’objectif est de former les agents de terrains à la collecte et l’analyse de données concernant les maladies non transmissibles afin de leur permettre par la suite de réaliser des enquêtes auprès de leur population, ce qui permettra de cibler et adapter au mieux leurs interventions et actions de promotion de la santé/prévention. C’est une formation qui se veut pratique et appliquée : alternance de session de formation et de mise en application par les participants.

 

La thématique choisie pour cette formation : études des habitudes de vie des jeunes femmes de 18 à 25 ans car cette tranche d’âge de la population est aujourd’hui peu étudiée alors qu’il s’agit d’une phase clef de la vie (fin des études, installation en couple, entrée dans la vie active, premier enfant, autant d’évènements qui influencent les comportements et les modes de vie).

 

Six agents de la Direction de la santé de Polynésie française participent à cette session ainsi que des agents issus des pays et territoires francophones de la région, Wallis et Futuna, Nouvelle-Calédonie et Vanuatu.

 

Gouvernement Fritch sept. 2014 - jan. 2017

Liens utiles

 

-www.net.pf

 

-www.innovation-publique.pf