Ministère des Solidarités

Le ministre des Solidarités et de la Santé, Jacques Raynal, a participé, dimanche, à Papeari, à la célébration des 20 ans d’existence de l’APAIR (Association polynésienne d’aide aux insuffisants respiratoires) et de l’APURAD (Association Polynésienne pour l’Utilisation du Rein Artificiel à Domicile).

 

L’APAIR, créée en septembre 1997, est présidée depuis 2013 par Robert Shan Ching Seong. L’association est reconnue comme un Service d’Assistance de Retour à Domicile (SARD) ayant pour missions de collaborer, de contribuer à la prise en charge du traitement à domicile de l’insuffisance respiratoire sous toutes ses formes, avec l’ensemble du secteur de soin. Par ailleurs, l’association participe notamment à la prévention des maladies respiratoires, et organise également l’assistance médicotechnique à domicile au profit des patients atteints de toutes autres pathologies nécessitant un appareillage, ou des dispositifs médicaux d’aide à la vie. Elle compte un peu moins de 1 500  patients en insuffisance respiratoire répartis dans les 5 archipels de la Polynésie française. Pour mener à bien ses missions, elle emploie 48 salariés.

 

L’association APURAD est, pour sa part, présidée depuis sa création en 1997, par le Docteur Alain Fournier, néphrologue et chef du service de Néphrologie et Hémodialyse du Centre hospitalier de la Polynésie française (CHPf).   L’APURAD compte une centaine de salariés et offre une prise en charge aux patients insuffisants rénaux. 210 patients sont répartis dans les 6 centres de l’APURAD, 64 patients sont traités à domicile et dans les îles par la méthode de dialyse péritonéale. La mutualisation des moyens de ces deux associations permet un meilleur contrôle des coûts tout en gardant une exigence de qualité. 

Gouvernement Fritch sept. 2014 - jan. 2017

Liens utiles

 

-www.net.pf

 

-www.innovation-publique.pf