Ministère du Travail

La ministre en charge de l’Education, Tea Frogier, et le Vice-recteur, Philippe Couturaud, ont tenu, vendredi après-midi, une conférence de presse dans le cadre de la rentrée scolaire 2017.

 

Ils ont présenté en préambule la répartition de leurs compétences respectives, en insistant sur leur complémentarité au bénéfice du système éducatif polynésien. En effet, la Polynésie française est compétente pour l’enseignement des premier et second degrés, l’enseignement supérieur non universitaire, la formation continue des personnels de la fonction publique du Pays, la formation continue des personnels de l’Etat, qu’elle confie en partie à l’école supérieure du professorat et de l’éducation (ESPé), la création et la délivrance de diplômes territoriaux (référencés) et l’organisation matérielle des examens conduisant à la délivrance des titres et diplômes nationaux.

 

L’Etat apporte son concours au Pays pour l’exercice de ses compétences par son expertise technique et l’allocation de moyens. Il est compétent pour la délivrance des titres et diplômes nationaux en ayant la responsabilité des examens, pour l’enseignement universitaire et la recherche, ainsi que la gestion des personnels de la fonction publique de l’Etat mis à disposition de la Polynésie française, le contrôle des enseignements dans le 2nd degré, et l’ordonnancement du financement de l’Etat.

 

La politique éducative à travers la loi du Pays relative à la Charte de l’éducation a été présentée, ainsi que les chiffres-clés de la rentrée. Des actions ciblées ont été détaillées comme la lutte contre le décrochage scolaire, les transports scolaires, les langues et culture polynésiennes, et la gestion des risques majeurs dans les établissements scolaires.

 

Gouvernement Fritch sept. 2014 - jan. 2017

Liens utiles

 

-www.net.pf

-www.innovation-publique.pf