Ministère du Tourisme

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, a rencontré, mardi, la délégation néo-zélandaise, menée par Linda Te Puni, Consule générale de la Nouvelle-Zélande, invitée d'honneur de la 3ème édition du Forum des formations et métiers du tourisme.

 

Cette dernière était accompagnée du consul honoraire de la Nouvelle-Zélande, Eric Malmezac, de l’assistante de la Consule générale, Marie-Josée Saintpierre, de la chargée de mission en charge de la région Pacifique au Ministère des affaires étrangères et du commerce de la Nouvelle-Zélande, Natacha Lawrence, du représentant de l’autorité du tourisme Maori Koro Carman, ainsi que du représentant du Tahiti Tourisme en Nouvelle Zélande, Robert Thompson.  

 

La ministre a tenu à remercier la délégation d’avoir accepté l’invitation à participer à cet événement qui met à l’honneur la Nouvelle-Zélande comme destination exemplaire en matière de tourisme durable avec le développement de l'écotourisme, du tourisme culturel, et du tourisme nautique et de croisière. Nicole Bouteau a, par ailleurs, souligné la forte croissance du nombre de visiteurs néo-zélandais en Polynésie française sur le premier semestre 2017 qui affiche une augmentation de la fréquentation de +53% par rapport à la même période en 2016. Elle en a profité pour féliciter le représentant de Tahiti Tourisme sur le marché néo-zélandais, Robert Thompson, pour cette belle performance. Selon lui, Raiatea, est une des îles les plus visitées par les touristes néo-zélandais qui préfèrent expérimenter le tourisme chez l'habitant, le produit d’hébergement des pensions de famille, recherchant le contact avec la population. Il est certain que l’inscription du site du marae de Taputapuatea au patrimoine mondial de l’UNESCO permettra le développement de la fréquentation de ce marché important pour Tahiti et ses îles.

 

Cette rencontre a permis d'échanger sur les actions menées par l'autorité du tourisme Maori. Cette dernière gère non seulement des groupes de danses et des restaurants, mais également des sociétés de transport et d’hébergement dont deux hôtels à Auckland. Elle regroupe plus de 300 opérateurs touristiques. Le tourisme est source d'emplois au sein de la communauté Maori où le taux de chômage est important.

 

Koro Carman souhaite engager des échanges avec les organismes et établissements d'enseignement polynésiens et un organisme de formation destiné aux jeunes maori, le Northland Maori Training Center, situé dans la région de Waitagi. Il a remercié la ministre pour cette invitation au Forum. C'est une opportunité pour lui de découvrir une autre communauté polynésienne. Il s’est dit très impressionné par la beauté de l’île de Tahiti, sa nature généreuse, et très touché par l’accueil sincère et amical de la population.

 

Avant l'ouverture du Forum, la délégation poursuit ses rencontres et visites des établissements scolaires dont le Lycée hôtelier de Tahiti.  

Gouvernement Fritch sept. 2014 - jan. 2017

Liens utiles