Ministère du Tourisme

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, s’est rendue, jeudi, à Bora Bora, pour la remise des attestations de réussite à 13 stagiaires arrivés au terme de plus de sept mois de formation, dans le cadre du brevet de guide physique de pleine nature, mention activités lagonaires.

 

 

Le maire de Bora Bora, Gaston Tong Sang, le chef du service du Tourisme, Bruno Jordan, la directrice du SEFI, Hina Grepin-Louison, et le directeur de la DJS (Direction de la jeunesse et des sports), Antony Pheu, ainsi que des représentants des hôtels partenaires de cette formation, et les formateurs, étaient également présents pour cette cérémonie.

 

Menée par l’Institut de la jeunesse et des sports de la Polynésie française (IJSPF), en partenariat avec le service du Tourisme et le Service de l'emploi de la formation et de l'insertion professionnelles (SEFI), et avec le soutien de la mairie et du comité du tourisme de Bora Bora, cette formation délivre un diplôme conférant des prérogatives pour encadrer et animer les activités physiques dans un objectif de découverte du milieu naturel, tout en respectant les règlementations en vigueur.

 

Elle concerne les activités de snorkeling, marche en bande littorale, pêche de loisir, kayak, stand up paddle, va’a et jet-ski.  S’agissant de la pêche, l’arrêté restreint les prérogatives du guide à la pêche dite « de loisir ». De même, concernant les activités nautiques, telles que le kayak, le va’a et le stand up paddle, les conditions d’intervention sont strictement définies en terme d’effectifs d’embarcations et de public, et limitent l’action du guide à de l’initiation. L’objectif de cette formation diplômante est de favoriser le développement de prestations de qualité, dans des conditions optimales de sécurité, et de diversifier l’offre de prestations afin de répondre, en particulier, aux attentes d’une clientèle internationale.

 

Cette formation s'est déroulée du 1er mars au 13 octobre, à Bora Bora, en raison du développement touristique de cette île. En effet, en plus de son lagon, les structures hôtelières de l’île représentent une diversité d’accueil pour les stagiaires et une mise en situation réelle. En outre, le nombre important de prestataires d’activités existants constitue un vivier de candidats possibles pour les formations à venir, avec également un nombre important de structures d’accueil pour la formation pratique et d’employeurs potentiels pour les personnes formées. En coordination avec le SEFI, cette formation s’adresse en priorité à des demandeurs d’emploi.

 

Une première sélection en février dernier avait permis de retenir 13 candidats, dont quatre résidents de Maupiti et un de Huahine. Parmi eux, 12 sont demandeurs d’emploi et bénéficient du statut de "stagiaire en formation professionnelle" et, à ce titre, d’une indemnité mensuelle du SEFI.

 

Cette formation a permis aux stagiaires d’aborder les sujets de création et de développement de l’activité, d’organisation des séances de découverte, des activités aquatiques en randonnée aquatique et de la pêche lagonaire, ainsi que les activités nautiques, l’encadrement, l’animation, le respect des conditions optimales de sécurité et les réglementations en vigueur. D’une durée de 33 semaines à temps plein, soit 7 mois et demi, la formation a été organisée en alternance entre « formation en centre » et « stage pratique en entreprise ».

 

La ministre Nicole Bouteau a rappelé aux récipiendaires que le Tourisme était la première industrie du Pays, et un véritable moteur pour l’économie qui génère à la fois de l’activité et de l’emploi, avec notamment plus de 10 000 emplois directs en Polynésie. Elle également insisté sur l’importance de la qualité, de la diversité, et de la sécurité des prestations qu’ils seront amenés à proposer.

 

 

Gouvernement Fritch sept. 2014 - jan. 2017

Liens utiles