Ministère du Tourisme

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, a participé, lundi, à la seconde édition des Rencontres nationales du tourisme Outre-mer qui s'est déroulée au Ministère des Outre-Mer, à Paris.

 

Ces assises ont été marquées par la situation aux Antilles après les passages des ouragans Irma, José et Maria sur les îles de Saint-Martin, Saint-Barthélemy, la Martinique et la Guadeloupe, qui ont été fortement meurtries tant au niveau des biens que des personnes. L'industrie touristique qui y a été fortement touchée doit également se reconstruire de manière durable en tenant compte désormais des risques cycloniques accentués par le dérèglement climatique.

 

La ministre des Outre-mers, Annick Girardin, a ouvert cette journée en rappelant que la France est toujours la première destination touristique mondiale avec 83 millions de visiteurs enregistrés en 2016, le gouvernement s'étant fixé l'objectif de 100 millions à l'horizon 2020.

 

Elle a annoncé la création du Conseil Stratégique du tourisme dans les outre-mer (CSTOM). Ce conseil réunira les décideurs politiques, les professionnels et les administrations concernées autour des thématiques suivantes : la restructuration de l’offre hôtelière, la qualification des personnels, la desserte aérienne, la croisière, la gastronomie et le patrimoine culturel et naturel ainsi que le tourisme innovant et l’accompagnement des entreprises.

 

Plusieurs tables rondes ont suivi. La première a porté sur l'analyse des tendances des marchés touristiques internationaux. Le ministère des Outre-mer dispose désormais d’une vision globale en temps réel et par secteur géographique des flux touristiques dans les territoires ultramarins pour mieux connaître les clientèles internationales afin de permettre aux destinations d’adapter plus justement leur offre et leur communication.

 

La seconde thématique a porté sur l'innovation touristique en outre-mer. Puis ce sont les outils de financement au service du tourisme qui ont été développés en présence des représentants de la Caisse des Dépôts et Consignation et de la banque publique d’investissement Bpifrance, deux acteurs majeurs du financement des investissements outre-mer. Ils ont pu présenter leurs interventions dans le secteur du tourisme ultramarin.

 

La journée s'est achevée par la présentation des principaux enseignements d’une étude menée en 2017 qui visait à appréhender la notoriété, l’image et l’attractivité des destinations ultramarines françaises sur le marché hexagonal. Les destinations françaises figurent parmi les plus prisées au monde mais, dans chacun des trois bassins océaniques, elles sont fortement concurrencées par d’autres pays. Pour ces destinations, l’enjeu est de se différencier en mettant en avant leurs propres atouts, au premier rang desquels un patrimoine naturel et culturel exceptionnel, en visant une clientèle en quête d’un tourisme plus riche en contenu. Cette étude permet de mieux connaître la notoriété des destinations ainsi que leur pouvoir d’attraction auprès des français, mais également les freins et leviers de chacune d’entre elles au sein de leur univers de concurrence.

 

Nicole Bouteau poursuit sa mission à Paris où elle participera au Salon international du tourisme, Top Résa, qui se déroule du 26 au 29 septembre, Porte de Versailles à Paris.

 

Gouvernement Fritch sept. 2014 - jan. 2017

Liens utiles

 

-www.net.pf

 

-www.innovation-publique.pf