Ministère du Logement

Le ministre du Logement, Jean-Christophe Bouissou, a procédé, vendredi, à Faa’a, à la remise de clés aux 60 familles bénéficiaires d’un logement de la résidence « Hauts de Teroma », en présence notamment des représentants de la commune de Faa’a.

 

Les travaux de la résidence ont débuté en novembre 2013 et ont mobilisé une quinzaine d’entreprises. Le coût global de cette opération a été de 1,345 milliard Fcfp, injecté dans l’économie locale, et financé par le Pays à hauteur de 80% et à 20% sur les fonds propres de l’OPH, grâce à un prêt obtenu auprès de l’Agence Française de Développement (AFD).

 

Ce lotissement comprend 60 logements collectifs, dont trois F2 (50.7 m2 pour  un loyer de 36 100 Fcfp par mois), 21 F3 (64.7 m2 pour un loyer de 46 000 Fcfp par mois), 19 F4 (77.5 m2 pour un loyer de 55 200 Fcfp par mois), 2 F4 pour personnes à mobilité réduite (77.8 m2 pour un loyer de 55 400 Fcfp par mois) et 15 F5 (95 m2 pour un loyer de 67 600 Fcfp par mois), répartis sur 6 bâtiments en R+2. Le lotissement est implanté sur une superficie d’environ 5 hectares et constitue le prolongement des résidences Teroma 2.1 et 2.2.

 

Pour le confort des locataires et le développement d’un esprit de cohésion sociale, un local associatif a été construit et des aires de jeux pour les adultes et les enfants sont prévus ainsi que des zones de jardins partagés. Les logements de type F2 à F5 destinés à la location, permettent d’accueillir de façon transitoire des familles provenant de la zone de Résorption de l’Habitat Insalubre du quartier Hotuarea pendant environ 3 années, le temps de réaliser les travaux des résidences Nuumeha et Hotuarea Est. Ces logements sont destinés à des familles modestes originaires, notamment, de la commune de Faa’a.

 

Les familles retenues par la Commission d’Attribution des Aides au Logement qui s’est tenue le 31 octobre dernier, répondent aux critères définis par la réglementation en matière de logement social.La participation financière au loyer des ménages est calculée à partir des revenus et de la composition familiale du foyer, et ce, dans le cadre de l’Aide Familiale au logement.L’OPH enregistre à ce jour environ 3500 demandes en attente de logement, dont 2 700 ressortissants du statut de la location simple et dont 570 pour la commune de Faa’a.

 

Gouvernement Fritch sept. 2014 - jan. 2017

Liens utiles

 

-www.net.pf

 

-www.innovation-publique.pf