Ministère du Logement

Le ministre du Logement, de l’Urbanisme et de l’Aménagement, porte-parole du gouvernement, en charge du numérique, Jean-Christophe Bouissou, poursuit ses rendez-vous à Matignon et dans les différents ministères à Paris. Le ministre Jean-Christophe Bouissou a rencontré lundi, à Matignon, des conseillers techniques du Premier ministre Edouard Philippe, Xavier Brunetière, conseiller Outre-mer, et Tristan Barrès, conseiller logement,ainsi que Raphaëlle Seguin, conseillère en charge du budget, de l’investissement public, du logement et du développement territorial et des infrastructures maritimes, au ministère des Outre-mer.

 

Le ministre du Logement a présenté les axes d’intervention de la politique publique de l’habitat du Pays, avec la relance de la construction de l’OPH, la mise en œuvre du « Plan 3000 logements », visant à conforter la production de l’OPH avec un appel à projet en cours portant sur 200 logements en VEFA, ainsi que la mise en place d’un programme d’accession à la propriété sociale et intermédiaire, et notamment la volonté du Pays d’apporter une aide publique pour rénover des logements vacants, en vue de leur remise en location sous plafonds de loyers et de ressources.  

 

La question de l’agrément fiscal des programmes de logements sociaux LODEOM a également été discutée afin d’accélérer l’instruction des dossiers polynésiens actuellement en cours à Bercy. À ce sujet, le ministre a proposé une concertation technique pour, comme dans les régions d’outre-mer, déconcentrer l’instruction des dossiers LODEOM de logement social au niveau local à partir d’une procédure préalablement convenue avec l’Etat.

 

Le programme de rénovation urbaine a été également abordé. La volonté des partenaires Etat – Pays – Communes concernés et l’engagement d’un programme ambitieux et nécessaire a été particulièrement salué par les conseillers du Premier ministre. L’idée d’une convention-cadre interministérielle précisant les modalités et les formes d’appui de l’ANRU a été évoquée.

 

 

À l’occasion de la rencontre avec le cabinet du Premier ministre, Jean-Christophe Bouissou a rappelé que le numérique était un pilier de la transformation économique de la Polynésie française. La Polynésie française étant désormais résolument tournée vers le développement du numérique, Xavier Brunetière aura noté tout l’intérêt des Polynésiens d’avoir accès aux dispositifs de droit commun, tel que le Fonds très haut débit, la Continuité territoriale du numérique ou encore le grand Plan d’investissement.

 

Le sujet du numérique, tant d’un point de vue des mutations économiques que celui de la médiation sociale, a su rassembler les oppositions de contexte. Il sera probablement l’objet de rapprochements futurs plus prégnants entre la Polynésie française et l’Etat. En effet, la Polynésie française, dispose aujourd’hui d’une ambition globale et sectorielle, qui la rend unique et font d’elle une figure de proue au sein des collectivités d’Outre-mer. Le ministre en charge du Numérique, Jean-Christophe Bouissou, aura profité de cette rencontre pour rappeler que la convergence des énergies entre le Pays et la France a été la clé d’un tout nouveau modèle de reconversion économique.

 

Pour l’Etat, il s’agit désormais de sortir d’une gestion de l’urgence au profit d’une action durable, c’est pourquoi le ministre du Numérique, et les cabinets du Premier ministre et de la ministre des Outre-mer se sont accordés sur l’inscription prochaine d’actions spécifiques, qui seront portées lors des Assises de l’Outre-mer : la construction d’un bâtiment multi-usages THD pour favoriser l’émergence des startups, le développement d’un écosystème numérique complet, l’extension du fonds national pour la société numérique, ainsi que le co-financement du câble sous-marin Manatua.

 

Ces sujets ont également été au centre de l’entretien avec Raphaëlle Seguin, conseillère en charge du budget, de l’investissement public, du logement et du développement territorial et des infrastructures maritimes au cabinet de la ministre des Outre-mer. En définitive, ces échanges auront permis de mieux faire connaître l’action du Pays en matière de logement, de rénovation urbaine et d’économie numérique.

 

Gouvernement Fritch sept. 2014 - jan. 2017

Liens utiles