Ministère de la Culture

L’officialisation du partenariat entre le géant français des bouquets TV et la chaine polynésienne TNTV, a eu lieu, mardi, dans les locaux de la société Orange. Autour d’une table, étaient réunis Mickael Charlet, directeur administratif et financier de TNTV, Heremoana Maamaatuaiahutapu, ministre de la Culture et les membres de la direction d’Orange, représentée par Guillaume Lacroix, directeur général, en charge des partenariats et des services.

 

Le positionnement sur Orange, alimenté par une grille exclusivement locale est une formidable opportunité pour la chaine, mais surtout pour la Polynésie, puisqu’il remplit un double objectif.

 

En premier lieu, il permet de faire la promotion de la destination à travers la diffusion de programmes à vocation touristique, et plus généralement toute émission qui rythme la vie polynésienne, avec la culture, la danse, le va’a, et les images des îles.

 

Rappelons que plus de 12 millions de foyers pourront désormais suivre quotidiennement TNTV, en plus des 6 autres millions suite au lancement sur la box de Free en août dernier.

 

Ensuite, le positionnement sur Orange permet de donner la chance à tous les Polynésiens installés partout en France et en Outre-mer de les rattacher à leur Fenua, à leurs racines. Sans oublier tous ceux qui étaient seulement de passage en Polynésie et qui l’ont gardée à jamais dans leur cœur.

 

La direction de Orange s’est déclarée ravie de pouvoir diffuser du contenu polynésien, attrayant pour leurs téléspectateurs.

 

​Par ailleurs, il est prévu de diffuser en direct les trois étapes de la course Hawaiki Nui Va'a sur les box. Avec une transmission aux alentours de 20 heures en métropole, un horaire à fort potentiel d’audience, la visibilité d’un tel évènement est pleinement assurée.

 

L’aventure continue puisqu’un rendez-vous est prévu la semaine prochaine au siège de Bouygues Telecom. Et, surtout, les possibilités d’étendre ce schéma dans d’autres pays stratégiques peuvent être envisagées. La Californie, le Canada, la Chine, et bien sûr les voisins de l’Océanie sont des cibles qu’il convient d’approcher. Ainsi, les perspectives de développement touristique sont grandissantes et la Polynésie n’a pas fini de faire parler d’elle.

 

Gouvernement Fritch sept. 2014 - jan. 2017

Liens utiles