Ministère de la Culture

Le ministre en charge de l'Environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, a participé vendredi, à Suva, à Fidji, à la réunion de haut niveau des Dirigeants du Pacifique pour la préparation de la Conférence des Nations Unies sur les Océans à New York en juin prochain.

 

Le ministre représentait le Président Edouard Fritch en déplacement à Paris.
Le Premier ministre Fidjien, M. V. Bainimarama, en ouverture de séance, a invité tous les dirigeants du Pacifique à soutenir Fidji lors de sa présidence à la Conférence sur les Océans et à la COP23 à Bonn en novembre prochain, afin de parler d'une seule et même voix.


Le Président de l'Assemblée Générale des Nations Unies, Peter Thomson, a rappelé que ce sont les Pays du Pacifique qui ont obtenu qu'un Objectif de Développement Durable dans l'agenda de développement de l'ONU 2015-2030 soit entièrement consacré à la gestion des Océans et des ressources marines. Il a évoqué l'opportunité pour les Pays du Pacifique de démontrer leur force et leur solidarité pour obtenir des engagements importants de la communauté internationale.


Tous les dirigeants se sont exprimés sur l'importance de protéger et mieux gérer notre océan, mère nourricière de nos peuples, même au-delà des zones économiques exclusives. Lors de son intervention, le ministre a rappelé que la Polynésie française ne délivre plus des licences des pêche aux bâtiments étrangers depuis 1996 afin de préserver la ressource, et a créé le plus grand sanctuaire au monde des mammifères marins, tortues et requins, en 2002.

 
Le concept d'aire marine gérée Te Tainui Atea, présenté par le Président Fritch à Hawaii en septembre dernier, a été plébiscité et sera repris par les autres pays du Pacifique.
En fin de séance, une résolution portant sur dix points a été adoptée à l'unanimité. Elle sera la déclaration commune des pays du Pacifique pour la Conférence sur les Océans à New York.

 

Gouvernement Fritch sept. 2014 - jan. 2017

Liens utiles

 

  •  
  •