Ministère de l'Education

La ministre de l’Education, en charge des Sports, Nicole Sanquer-Fareata, s’est exprimée, jeudi en fin de journée, devant les fédérations sportives réunies dans les locaux de l’IJSPF (Institut de la jeunesse et des sports de Polynésie française).

 

Cette rencontre a été l’occasion de faire un bilan de son activité en tant que ministre des Sports. La ministre a dit son émotion et sa fierté d’avoir assumé ces fonctions pendant presque deux années.

 

Son action a consisté à façonner le sport de demain, plus organisé, plus accessible, plus éthique aussi. Malgré un contexte budgétaire contraint, le budget consacré au sport a été augmenté, que ce soit pour le fonctionnement, mais également au niveau de l’investissement.

 

Le sport, a souligné la ministre, est un formidable outil de socialisation. Il s’est agi tout au long de cette période, à la fois, de soutenir le mouvement sportif, grâce à une meilleure concertation, un meilleur accompagnement technique, administratif et financier, de structurer le sport de haut niveau pour en faire un outil de rayonnement du Pays, mais également de développer la pratique physique et sportive pour tous.

 

La ministre a ajouté que deux lois de Pays importantes ont été votées, celle sur le sport de haut niveau et celle sur le dopage, et deux autres lois vont bientôt être étudiées par l’Assemblée de la Polynésie française, sur la plongée de loisir et sur le certificat médical. Une grande réforme sur l’organisation du sport en Polynésie suit également son cours et la Direction de la Jeunesse et des Sports a déjà son échéancier sur ce dossier capital pour une bonne organisation du sport en Polynésie française.Des dispositifs d’aide revalorisés ont, en outre, également été mis en place pour les sportifs de haut niveau.

 

Gouvernement Fritch sept. 2014 - jan. 2017

Liens utiles

 

  •  
  •