Ministère de l'Education

La ministre de l’Education, de la jeunesse et des sports, Nicole Sanquer-Fareata, a réuni, mardi en fin de journée, dans les locaux de l’IJSPF (Institut de la Jeunesse et des Sports de Polynésie française), à Pirae, l’ensemble du mouvement sportif polynésien, afin de lui présenter ses vœux, de faire un bilan des actions passées, et de présenter les objectifs pour la nouvelle année.

 

Dans son discours, Nicole Sanquer-Fareata a remercié les 33 fédérations sportives présentes pour le travail très riche et très dense qu’elles ont fourni, afin de poser, avec le ministère, les fondations d’une politique ambitieuse, solidaire et juste, au service de la Polynésie française et des Polynésiens. Elle a aussi évoqué son attachement à des relations de confiance, basées sur le respect, la concertation, le dialogue, le sens du service public et la recherche permanente de l’intérêt général.

 

La ministre a souligné l’importance du sport pour le gouvernement, celui-ci constituant un formidable outil de socialisation, véhicule des valeurs humanistes, de justice, de mérite, d’équité et de partage. Il constitue un vecteur essentiel du vouloir vivre ensemble tout en contribuant au développement de la tolérance. La ministre a ensuite présenté les axes prioritaires de l’année 2017, à savoir développer la pratique physique et sportive pour tous, promouvoir la pratique du sport comme moyen de prévention, promouvoir les métiers du sports et enfin structurer le sport de haut niveau.

 

Concernant les grandes manifestations, la ministre a rappelé que le calendrier des grandes manifestations sportives avait été validé par le conseil des ministres au mois de décembre dernier. Les grandes manifestations sportives, au nombre de 48 pour l’année 2017, doivent permettre le développement de la pratique sportive de haut niveau, mais également du sport de masse, contribuer à l’aménagement du territoire et à l’attractivité du fenua.

 

La ministre a enfin évoqué les différents dossiers sur lesquels elle porte une attention particulière, comme l’évolution de la règlementation concernant le sport de haut niveau, l’organisation des manifestations sportives, mais également la lutte contre le dopage, la mise en œuvre de la politique de réhabilitation et de rénovation des équipements sportifs du Pays, ou encore l’accompagnement des fédérations dans la formation des cadres.

 

Gouvernement Fritch sept. 2014 - jan. 2017

Liens utiles