DISCOURS

3ème édition du Forum des formations et métiers du tourisme

Jeudi 26 octobre 2017

Présidence de la Polynésie française

_____________

Discours du Président de la Polynésie française

____________

 

Monsieur le Président de l’Assemblée de la Polynésie française,

Monsieur le Vice-Président,

Mesdames, messieurs les Ministres,

Monsieur le Président du conseil économique, social et culturel,

Madame la Député,

Madame la Présidente de la commission du tourisme,

Mesdames et messieurs les représentants à l’Assemblée de Polynésie française,

Madame le consul général de Nouvelle-Zélande,

Monsieur le consul général d’Australie,

Monsieur le représentant de l’autorité du tourisme Maori, Kia ora na,

Mesdames et messieurs les chefs de service et chefs d’établissement,

Mesdames et Messieurs les professionnels du tourisme,

Chers partenaires,

Mesdames, messieurs,

Chère jeunesse,

Je veux accueillir et remercier chaleureusement chacune et chacun d’entre vous pour votre participation à cette 3ème édition du Forum de la Formation et des Métiers du Tourisme quivise à sensibiliser la jeunesse scolarisée ou en recherche d'insertion sociale et les porteurs de projets aux métiers et activités du tourisme.

 

 Après Hawaï en 2015 puis Rapa Nui en 2016, nous accueillons cette année la Nouvelle-Zélande, Aotearoa, avec laquelle nous bouclons le triangle polynésien.  Bienvenue à vous chers amis.

Merci Madame le Consul Général ainsi qu’aux personnes qui vous accompagnent d’avoir répondu aussi spontanément et avec autant d’enthousiasme à notre invitation.

Monsieur Koro Carman , représentant l’autorité du tourisme Maori merci également de nous faire l’honneur de votre présence. Mauruuru pour ce korero qui nous touche infiniment.

Merci au Tahiti Tourisme d’avoir permis la venue de son représentant sur le marché Néo-zélandais, Robert Thomson.

Enfin, un grand mauruuru à Air New Zealand et à sa directrice, Christel Bole, pour votre partenariat et votre accompagnement dans le cadre de l’organisation de cet événement.

Ainsi, cette année la Nouvelle Zélande est notre invitée d'honneur. Connue pour son développement en matière de tourisme vert et culturel, de tourisme nautique, de tourisme de croisière et de grande plaisance mais également pour ses échanges linguistiques entre jeunes élèves et étudiants de nos deux Pays.

 

La régularité et la montée en puissance de cet événement est fondamental. Il permet, année après année, de démultiplier et préciser l’offre en formation, et d’aider les porteurs de projets à passer des caps essentiels, à concrétiser leur souhait d’entreprendre. Ce Forum démontre combien nous sommes tous attachés à développer toujours davantage le premier secteur économique qui fait vivre nos îles.

 

Quel meilleur exemple que celui de Maui Shan, parrain de l’événement, jeune polynésien de 30 ans qui, avec l'ouverture de son auberge de jeunesse, le

« Mahana Lodge Hostel & Backpacker »  située en plein cœur de Papeete, participe à la diversification del'offre d’hébergement touristique en Polynésie française.

Il s’agit d’un parcours atypique mais exemplaire.

Titulaire d'un baccalauréat STI électronique, Maui s'envole pour Toulouse où il s’inscrit en DUT génie de l'électronique et informatique industrielle. Il obtient ensuite une licence en éco-gestion et revient à Tahiti. Il s'inscrit à la CCISM et décroche un BTS Commerce international. En 2010 il obtient le diplôme de Bachelor responsable Marketing à l'ESCGF de Toulouse.

En 2015, il effectue un voyage initiatique autour du monde qui sera pour lui une véritable révélation. A son retour au fenua, il ouvre en 2017 la première auberge de jeunesse, le « Mahana Lodge Hostel & Backpacker ». C’est en participant à la 2ème édition du Forum l’année dernière qu’il rencontre le conseiller de la Sofidep et que cette belle aventure a commencé.

 

Je veux remercier notre Ministre du Tourisme et son équipe qui sont pleinement impliqués depuis 3 ans dans l’organisation de ce rendez-vous. Ils entrainent avec eux l’ensemble des professionnels de la formation, que je salue et que j’encourage — votre dynamisme, votre réactivité sont primordiales pour notre Pays !

Il y a aussi de nombreuses entreprises, ici, du secteur du tourisme, et celles et ceux qui accompagnent ces entreprises, que ce soit parmi les stands, les ateliers, les tables rondes prévues — autour du thème du « tourisme durable ». merci également à vous d’être présents à ce rendez-vous important.

Vous le savez, il a été rappelé à l’occasion de la Conférence économique il y a 2 jours, qu’il nous faut remporter la bataille de l’emploi.

La recherche d’un équilibre durable du marché de l’emploi, pour une intégration sociale et professionnelle réussie, passe par une mise en adéquation de notre offre de formation initiale et de notre formation professionnelle. Bien entendu, le tourisme est en première ligne. Premier secteur d’embauche, qui fait face à des évolutions constantes à la fois des tendances internationales et des attentes de nos visiteurs, nous devons constamment imaginer et proposer de nouvelles formations, accessibles au plus grand nombre, tant pour ceux qui voudraient se lancer dans une nouvelle activité, que pour ceux qui doivent faire évoluer leurs propres savoirs faire, et leurs habitudes professionnelles.

Nous avons besoin d’accompagnement, de formation continue, de valoriser l’expérience, de mieux articuler la formation aux très nombreux métiers du tourisme avec les besoins d’aujourd’hui et avec les besoins qui seront en forte croissance dans 5 ou 10 ans.

S’il y a des bases qui ne changent pas, sur le service, sur les langues étrangères, sur des compétences techniques, sur l’hygiène, il y a aussi de très nombreux métiers nouveaux ou radicalement différents de ce qu’ils pouvaient être il y a encore quelques années. Les métiers liés à la distribution, à la commercialisation des produits touristiques, à l’animation, au numérique et aux nouvelles technologies, à la sécurité, aux standards et aux services attendus, à l’approvisionnement en restauration, à l’attente gastronomique, au transport également ont fortement évolués. On ne satisfait plus les clients de la même manière qu’il y a 10 ans, que ce soit dans les grands hôtels ou dans les pensions de famille. Chaque niche, chaque filière sont spécifiques, avec des habitudes de consommation et des souhaits d’expériences très différents.

Ce Forum est l’occasion pour notre jeunesse de s’informer, s’orienter, échanger, s’enrichir,…

Profitez-en !

 

Mauruuru à tous !

Gouvernement Fritch sept. 2014 - jan. 2017

Liens utiles