DISCOURS

41ème session du Comité de l'UNESCO

Candidature de l'espace culturel de Taputapuatea

 

Intervention du président

de la Polynésie française

Edouard Fritch

 

Monsieur le Président,

Mmes et MM. les membres du Comité

Vos excellences

Mesdames, mesdemoiselles et Messieurs

IA ORA NA

 

Je tiens, au nom de toutes les Polynésiennes, de tous des Polynésiens et des habitants de l'île sacrée de Raiatea, à vous exprimer notre émotion, notre fierté, notre joie et toute notre gratitude pour la reconnaissance mondiale de l'espace culturel de Taputapuatea, patrimoine de l'Humanité. En tahitien, nous disons : "Mauruuru Maita'i"!

 

Cette reconnaissance est, pour notre Fenua, un moment capital, un moment historique. Elle consacre une civilisation merveilleuse, la civilisation polynésienne, LA CIVILISATION DE NOS PERES, ces navigateurs aux étoiles qui partirent de Taputapuatea, centre et terre sacrée de haute spiritualité, en portant la pierre de fondation dans ce que nous appelons le triangle pacifique, avec Hawaii comme sommet, l'île de Pâques, Rapa Nui, et la Nouvelle-Zélande, Te Aotearoa à la base.

Nos pensées vont aux peuples frères, les peuples polynésiens, car cet espace est aussi leur espace tout comme cette reconnaissance mondiale est leur reconnaissance. La reconnaissance de la fraternité polynésienne, de son accueil légendaire, notre souhait de faire triompher, aujourd'hui, les valeurs universelles de paix et de partage, de développement durable et de préservation de toutes les cultures premières sur tous les continents.

Le prestigieux label qui vient de nous être décerné est une aide fantastique mais également, un défi : à nous de savoir préserver et transmettre, à nos enfants et leurs enfants mais également, au monde, ce message ancestral, cette richesse qui est avant tout humaine, celle du partage.

Vous entendrez encore parler de la Polynésie, de sa danse, le 'ori tahiti, qui exprime le lien entre l'être et la nature, et qui est désormais pratiquée sur les cinq continents. Et des îles Marquises, trésor des trésors.

Merci à la France, pour y avoir cru avec nous. Merci à la Pologne, pour son accueil amical. Merci aux membres du comité, aux représentants des Etats-Parties, et finalement aux hommes et aux femmes qui ont fait, aujourd'hui, d'un rêve une réalité.

 

Edouard FRITCH

 

Gouvernement Fritch sept. 2014 - jan. 2017

Liens utiles