DISCOURS

CEREMONIE DE SIGNATURE DES CONTRATS DE TRAVAUX D’ASSAINISSEMENT DE LA VILLE DE PAPEETE

10ème FED TERRITORIAL

 

--------------

Propos introductifs de Monsieur Edouard FRITCH,

Président de la Polynésie française

-------------

Jeudi 15 juin 2017

Présidence de la Polynésie française

 

 

 

Monsieur le Maire de la Ville de Papeete,

Monsieur le Président-Directeur général de la SEM Te Ora No Ananahi,

Messieurs les directeurs des sociétés JL Polynésie, Interoute, ECI et SPEED,

Madame et Monsieur les chefs de service,

Chers amis,

 

 

 

Permettez-moi tout d’abord de vous souhaiter à toutes et à tous la bienvenue à la présidence, pour cette cérémonie de signature des contrats de travaux d’assainissement de la ville de Papeete, financés dans le cadre du 10ème FED territorial.

 

 

oOo

 

 

Compte tenu de l’importance stratégique du programme d’assainissement collectif des eaux usées de la ville de Papeete, et de la concentration de plus de 90% de l’enveloppe du 10ème FED territorial sur ce seul programme, pour un montant total d’environ 2,2 milliards de F CFP, j’ai en effet souhaité marquer la signature des contrats de marché financés par l’Union européenne, en présence des principaux acteurs de ce chantier structurant pour notre capitale.

 

Comme vous le savez, depuis la réforme statutaire de 2004 et l’application du Code général des collectivités territoriales en 2008, les compétences environnementales représentent un enjeu majeur pour toutes les communes de Polynésie française, qu’il s’agisse de la gestion des déchets, de l’adduction en eau potable ou de l’assainissement des eaux usées.

 

L'assainissement des eaux usées est plus particulièrement devenu un objectif prioritaire pour les communes à vocation touristique ou à forte densité démographique, et je tiens ici à féliciter la commune de Papeete qui a eu le courage de relever ce défi, à l’instar des communes de Bora Bora, de Punaauia ou encore de Moorea.

 

 

oOo

 

 

C’est ainsi qu’à partir de 2007, une zone pilote financée par la commune a été réalisée en centre-ville, entre l'hôtel de ville et le marché municipal, pour un montant de 330 millions de F CFP comprenant les réseaux et une petite station d'épuration.

 

Puis, à partir de 2011, le Contrat de Projets Etat-Pays 2008-2014 a financé à hauteur de 3,57 milliards de F CFP, en complément de 430 millions financés par la SEML Te Ora No Ananahi, les études et les travaux correspondant à 5,6 Km de réseau, 5 postes de refoulement, la station d'épuration située sur le remblai de la Papeava et l'émissaire de rejet des eaux traitées dans l’océan.

 

Inaugurées en septembre 2016, ces infrastructures sont aujourd’hui opérationnelles.

 

L’Union européenne est pour sa part venu compléter ce partenariat en finançant dans le cadre du 10ème FED territorial la maîtrise d’œuvre déléguée des travaux d’extensionet les travaux d’assainissement eux-mêmes qui vont consister en la pose de 7 km de réseaux, de 3 postes de refoulements, d’1 poste de relevage et de 210 tabourets de branchement.

L’appel d’offres de ces travaux a été lancé le 2 août 2016. Après analyse et évaluation des offres en novembre et décembre, la Commission européenne a validé les conclusions du rapport d’évaluation le 22 février 2017.

Le 10 mars dernier, j’ai ainsi eu le plaisir de notifier les décisions d’attribution en faveur :

·         du consortium « JL POLYNESIE (en tant que chef de file)/ INTEROUTE / ECI » pour le marché du lot 1, à savoir les réseaux de la zone comprise entre le parc Bougainville et Paofai, pour un montant de 983,8 millions F CFP HT ;

·         du consortium « INTEROUTE (en tant que chef de file)/ JL POLYNESIE  / ECI » pour le marché du lot 2, à savoir les réseaux de la zone comprise entre le parc Bougainville et Fare Ute, pour un montant de 647,5 millions F CFP HT ;

 

soit un montant global des marchés de travaux d’assainissement de 1,631 milliard de F CFP pour une durée de 2 ans, dont nous signons aujourd’hui les contrats.

 

oOo

 

 

Je tiens ici à saluer la qualité des offres des consortiums et à redire la volonté du gouvernement d’accompagner les communes dans l’exercice de leurs compétences, plus particulièrement environnementales. Pour ce faire, les communes peuvent compter sur l’appui technique et financier du Pays, mais aussi de l’Etat et de l’Europe, que je tiens à remercier pour leurs contributions majeures.

 

 

 

C’est cet exemple de collaboration et de synergie en faveur du développement durable de notre pays que je souhaite valoriser aujourd’hui, d’autant que ces investissements structurants contribuent à amplifier la reprise économique à laquelle nous assistons depuis un peu plus de 2 ans maintenant.

 

J’invite maintenant le maire de la ville de Papeete à prendre la parole, avant de procéder à la signature des contrats avec les entreprises lauréates, que je tiens encore à féliciter.

 

 

 

 

 

Gouvernement Fritch sept. 2014 - jan. 2017

Liens utiles