DISCOURS

20eme ASSEMBLEE DE LA P.I.T.A.

TAHITI, FAA’A, HOTEL INTERCONTINENTAL

LUNDI 25 AVRIL 2016, 11H

---

CEO FORUM- MOT D’ACCUEIL DU PRESIDENT

DE LA POLYNESIE FRANCAISE

EDOUARD FRITCH

 

Monsieur le Président de la PITA,

Monsieur le vice-premier ministre du royaume de Tonga,

Messieurs les ministres des pays membres de la PITA

Mesdames, messieurs,

 

J’aurai l’occasion, cet après-midi, de vous saluer à nouveau à l’occasion de l’ouverture de la 20ème Assemblée générale de notre organisation mais je tiens, ce matin, à vous dire à quel point nous sommes heureux et honorés de vous recevoir à Tahiti. Nous vous recevons comme des frères océaniens et nous vous disons que vous êtes ici chez vous.

Il est, me semble-t-il, un principe sur lequel nous devrions tous tomber d’accord. Je crois que la solidarité océanienne n’est pas un vain mot. C’est même le ferment essentiel qui doit porter notre organisation et gouverner nos relations.

Notre zone géopolitique fait en effet l’objet de multiples convoitises. Nous sommes situés sur un espace charnière et nous représentons, d’une certaine manière, une terre à conquérir ou bien un passage obligé des grands opérateurs, eux-mêmes liés aux grandes puissances qu’ils représentent.

Je tiens à vous dire que vous recevrez toujours le soutien et l’écoute attentive du gouvernement de la Polynésie française.

Je voudrais également vous faire le point sur quelques sujets qui me tiennent à cœur. 

Le thème choisi par la PITA pour sa 20eme assemblée générale « Smart islands and telecommunications in the Pacific for the next five to ten years » m’apparait tout à fait pertinent.

 

Convaincu que la liberté d’innover et latransformationnumériqueconstituentune des rares occasionsdelibérerlacroissanceetledynamismeéconomique, j’ai décidé, de doter la Polynésie française d’une stratégie numérique.

 

Cette stratégie, capitalisant sur les actifs de l’opérateur polynésien OPT comprend quatre axes principaux.

 

1 - Le premier est une connectivité numérique augmentée.

 

Au titre de la fraternitéqui vise à garantir que les progrès liés au numérique puissent être partagés par tous, la pose d’un câble sous-marin domestique reliant l’île de Tahiti via les îles Tuamotu aux îles Marquises, sera effective en fin 2018, tout comme un renforcement des capacités satellitaires autorisera, dès 2016, une connectivité renforcée à l’internet. Dans ce contexte, les dessertes intérieures aux archipels seront assurées par un maillage hertzien.

 

La sécurisation du câble Honotua est recherchée. En concertation avec les Etats polynésiens et la Nouvelle-Zélande, plusieurs routes sont aujourd’hui étudiées et mi 2016 verra l’aboutissement de ces travaux d’études.

 

2 - Le second, un développement consolidé du très haut débit, fixe et mobile.

 

Dans ce cadre, le déploiement de la fibre optique sur la conurbation de la ville de Papeete sera accéléré reliant les domiciles au sein d’un réseau de qualité, l’objectif assigné est la mise à disposition des populations d’un panel de services à très haut débit à des prix abordables.

 

Complétant les réseaux fixes, l’opérateur OPT réalisera une étude d’opportunité portant sur la migration du réseau VINI vers la 4G pour une réalisation avant 2018. A l’occasion de la tenue de nos réunions vous seront présentées et avec le concours d’équipementiers, les premières expérimentations polynésiennes en ce domaine.

 

Enfin, de manière générale la transition des réseaux de l’opérateur OPT vers le tout IP, le cloud et la virtualisation des réseaux sont considérés comme des objectifs à atteindre en 2022.

 

3- Le troisième prône la diversification, l’innovation et la relation client.

 

Il s’agit ici pour l’opérateur polynésien de suivre la valeur ajoutée des services là où elle se déplace. Cette diversification pourra donc concerner autant les services bancaires que les objets connectés intéressant la santé, l’éducation, le bien-être et la domotique.

 

S’agissant de l’innovation, cette dernière prendra pour base la création de start-up dans une logique opérationnelle tournée vers la concrétisation rapide de partenariats commerciaux voire dans certains cas capitalistiques.

 

Enfin et en complément du vaste projet de modernisation de son système d’information en cours, l’opérateur OPT privilégiera les interfaces de programmation facilitant ainsi l’émergence de nouvelles plates-formes de services et modèles d’affaires. Il répondra ainsi de manière personnalisée, ciblée et efficace aux attentes des populations polynésiennes.

 

4 - Le quatrième axe enfin traite du cadre législatif collaboratif qu’il convient désormais de donner au monde numérique polynésien.

 

Ce cadre, en résonnance parfaite avec les travaux menés au parlement national, combinera soutien à l'innovation et aux nouveaux modèles économiques, ouverture élargie des données, protection renforcée des personnes, renforcement de la loyauté des plateformes et déploiement de l'accès au numérique. 

 

Il s’organisera autour de trois points. Favoriser la circulation des données et du savoir, œuvrer pour la protection des  individus dans la société numérique et garantir l’accès au numérique pour tous.


Je vous remercie de votre attention.

 

                                                                                             

Edouard Fritch

 

 

 

Gouvernement Fritch sept. 2014 - jan. 2017

Liens utiles