DISCOURS

DISCOURS du président Edouard Fritch

16ème édition SALON DU TOURISME

5 février 2016

 

Je suis particulièrement heureux d’être parmi vous aujourd’hui, à l’occasion de ce 16ème Salon du Tourisme de Tahiti et ses îles.

Je salue les professionnels des Pensions de famille, les hôteliers, les prestataires, notre partenaire privilégié, Air Tahiti, et les remercie d’avoir répondu à l’invitation de notre ministre du tourisme.

Vous avez laissé, pour un temps, vos établissements, vos structures pour vous réunir ici, à Tahiti, et travailler ensemble, pour promouvoir et vendre notre destination sur le marché local, Merci.   

Merci également à toute l’équipe de Tahiti tourisme, pour l’organisation de cette manifestation qui est devenue, au fil du temps un rendez-vous incontournable et très attendu par la population.

 

Bravo à tous pour cette belle mobilisation. Vous êtes, aujourd’hui, 184 exposants à présenter, dans 181 stands, répartis sur 2000m² des produits touristiques polynésiens qui font toute notre richesse.

 

Je salue tous les professionnels pour leur engagement au service du développement de notre première industrie et  le public qui, chaque année plus nombreux, fait ce cet évènement un véritable succès.

 

Soyez les bienvenus, vous qui choisissez de visiter d’abord votre propre pays. Je ne peux que vous féliciter de votre choix. Vous avez bien raison : vous êtes dans le plus beau pays du monde. Alors pourquoi passer ses vacances ailleurs ?

 

Vous l’avez bien compris, notre diversité géographique et culturelle est une vraie richesse. Lorsqu’on visite une île, on connait une Polynésie, mais il en reste 117 autres à découvrir !

 

J’ai confiance dans l’avenir de notre tourisme :  les indicateurs tournent progressivement au vert. L’année 2014 a marqué un tournant, avec une hausse de 10% de la fréquentation touristique.

 

En 2015, la tendance est toujours positive et, bien que nous n’ayons pas encore les résultats de l’année, je suis persuadé que nous ferons encore mieux qu’en 2014.

 

Ces bons résultats témoignent du travail que nous avons accomplis tous ensemble, gouvernement, professionnels et administrations. C’est le travail d’une équipe : plus nous joindrons nos efforts, plus nous gagnerons ensemble.

 

         C’est le travail de notre ministre du tourisme, Jean-Christophe Bouissou, qui a su fédérer le gouvernement et tous les acteurs du tourisme avec un plan stratégique et une feuille de route où chacun sait ce qu’il a à faire.

 

C’est un vrai partenariat qu’il vous propose et je sais qu’il est à votre écoute pour conduire le tourisme polynésien vers la réussite et la croissance.

 

C’est aussi le travail des compagnies aériennes, Air Tahiti, Air Tahiti Nui et Air France qui se sont accordées pour assurer la continuité du voyage de leurs passagers jusque dans nos îles.

 

Sur l’ensemble du réseau des deux compagnies internationales et de leurs partenaires, apparaissent Rangiroa, Bora Bora, Tubuai et bien d’autres îles encore. Une belle visibilité qui va, j’en suis sûr, aider à la commercialisation de nos pensions de famille.

 

C’est aussi le travail des pensions de famille qui se sont engagées, par le biais de leur association, dans la mise en ligne d’un site commun pour assurer leur publicité et leurs réservations.

 

C’estenfin le travail des prestataires de service qui innovent, développent et se battent pour offrir le meilleur de notre destination.

 

Je vous le disais tout à l’heure, nous devons regrouper nos forces et nos énergies pour réussir notre développement. Dans quelques années, j’espère bientôt, des complexes touristiques vont s’ouvrir à Tahiti, à Moorea ou ailleurs. Nous devons être prêts quand le moment viendra.

 

C’est dès maintenant que nous devons nous mobiliser pour développer nos produits, nous organiser de manière à ce que tous ces touristes supplémentaires bénéficient à tous, qu’ils procurent de l’activité et des emplois pour les Polynésiens.

 

Nous travaillons aussi avec les communes qui doivent jouer un rôle de premier plan dans le développement touristique. Le ministre a prévu la mise en place de pôles locaux de développement du tourisme. Il ne s’agit pas d’une structure supplémentaire. Il s’agit simplement de réunir autour d’une même table les membres des comités du tourisme (prestataires et hébergements), les élus locaux, les administrations territoriales afin de concevoir ensemble des produits touristiques pour chacune de nos îles et fédérer tous les acteurs autour d’un objectif commun : offrir un séjour inoubliable  à nos visiteurs.

 

De nombreux chantiers sont déjà en cours : le développement du tourisme nautique, de la randonnée, de la croisière (avec, notamment, des aménagements à Fakarava), la prospection des marchés d’Amérique du Sud, de la Chine ou encore du Pacifique, l’aménagement de Vaitupa, du Musée Gauguin, en collaboration avec le Ministre de la culture et bien d’autres encore.

Je laisserai le soin à notre ministre du tourisme de vous les présenter une autre fois dans le détail, si vous le souhaitez.

La professionnalisation des acteurs et la structuration des filières sont aussi au cœur des travaux de notre ministère du tourisme, qui travaille en partenariat avec les ministères de l’éducation et de la formation professionnelle.

 

Je crois que chacun a sa place dans le développement et j’attends de chacun un effort pour que, au lieu de vous disputer un client, vous avanciez ensemble vers plus de services et d’efficacité.

 

Je suis confiant dans l’avenir du secteur du tourisme et dans ses acteurs. Aujourd’hui, il n’est pas difficile d’identifier les atouts de Tahiti Et Ses îles : nous sommes dans un beau Pays, fort d’une culture riche d’un artisanat traditionnel bien vivant, de paysages authentiques et, bien sûr, d’une qualité d’accueil particulièrement appréciée de nos visiteurs.

C’est donc naturellement autour de ces valeurs que la stratégie du tourisme a pris forme.

Ledéveloppement durable du tourisme s’appuie, à la fois, sur nos patrimoines culturel et naturelet sur le lien particulier qui relie, culturellement, l’Homme et la Nature.

Il est essentiel que l’industrie du tourisme replace le Polynésien au centre de son développement et et qu’elle se développement par et pour les Polynésiens.

Il s’agit de nous fédérer autour de valeurs communes dans lesquelles nous nous retrouvons. C’est pourquoi TAHITI TOURISME a choisi de promouvoir Tahiti et Ses Iles avec le « Mana ».

Ce « Mana » c’est nous, notre histoire, notre patrimoine. Soyez donc les premiers promoteurs de « Tahiti et Ses Iles ».

Le style de vie local et la riche diversité des îles polynésiennes ont le pouvoir de changer positivement le voyageur, longtemps après son retour, grâce à l’inspiration et aux ressources énergétiques naturelles qu’il aura puisées ici ou là, au gré de son séjour : c’est aussi ça le « Mana »…

Ce nouveau salon du tourisme apporte la démonstration de votre volonté d’avancer, de progresser encore, d’être à l'écoute des attentes de nos visiteurs, qu’ils soient locaux ou internationaux. Je ne doute pas que ces journées seront riches et contribueront au rayonnement de notre destination.

Merci encore à tous d’être là et je vous souhaite de fructueuses journées d’échanges et de partage.

 

Māuruuru  e  ia ora na !

 

Gouvernement Fritch sept. 2014 - jan. 2017

Liens utiles

 

-www.net.pf

 

-www.innovation-publique.pf