DISCOURS

ALLOCUTION DE EDOUARD FRITCH

PRESIDENT DE LA POLYNESIE FRANCAISE

 

RECEPTION DES TIKI TOA

27 JUILLET 2015

 

 

Chers joueurs des Tikitoa,

Cher capitaine des Tikitoa, mon cher Naea,

Monsieur le président de la fédération tahitienne de football,

Mesdames la député et la sénatrice,

Mesdames et messieurs les ministres,

Mesdames les présidentes de groupe à l’Assemblée de la Polynésie française,

Monsieur le président de Air tahiti Nui,

Monsieur le directeur de la Socrédo,

Monsieur le directeur général de l’office des Postes,

Monsieur le directeur de Vini,

Monsieur le directeur de Ford,

Madame la directrice de TNTV,

Monsieur le directeur de Nike Shop,

Monsieur le directeur de Yune Tung,

Monsieur le directeur de Mac Do,

Monsieur le directeur de Radio1,

Madame la présidente du C.O.L,

Messieurs les anciens présidents de la fédération tahitienne de Football,

Mesdames et messieurs,

Chers amis,

 

 

 

 

 

Ce soir, je tiens à rendre hommage à nos valeureux Tiki Toa pour leur parcours exceptionnel lors de la récente coupe du monde de Beach soccer, une aventure humaine formidable qui est et qui restera ancrée dans notre mémoire collective.

 

Je voudrais en rappeler les étapes principales.

 

Le 14 juillet 2015, Tahiti Nui terrasse la Russie, nation double championne du monde de Beach soccer qui compte 143 millions d’habitants.

 

Les russes étaient alors invaincus à l’issue des 14 matchs précédents joués lors des Coupes du Monde de 2011, 2013 et 2015.

Deux jours plus tard, à l’occasion des quarts de finale de la Coupe du Monde, Tahiti Nui terrasse l’Iran, avec ses 77 millions d’habitant

 

Quatre jours plus tard, à l’occasion des demies finales de la Coupe du Monde, Tahiti Nui terrasse à nouveau, une autre grande nation du football, l’Italie, avec ses 60 millions de citoyens.

 

Le 19 juillet, lors de la finale face au Portugal, une très grande majorité de nos 55 000 foyers ont eu le regard rivé sur leur écran de télévision, tout comme les 3 000 personnes réunies à TO’ATA.

 

J’y étais.

 

Nous étions alors unis, comme jamais, derrière nos TIKI TOA, et fiers d’être polynésiens.

 

Huit jours après cette finale, ce sentiment de fierté est toujours aussi vivace.  

 

Aussi, chers Teva, Naea, Heimanu, Jonathan, Raimana, Heiarii, Angélo, Tearii, Raimoana, Franck, Tainui, Patrick et Tehina, j’ai tenu à vous recevoir ce soir pour vous dire Merci.

 

Merci d’avoir démontré à nos polynésiens que rien n’est impossible et que notre Pays est capable de relever des défis que l’on croit insurmontables. Vous insufflez une énergie positive auprès de nos concitoyens et vos performances nous inspirent.

 

Notre Pays traverse depuis quelques années une période difficile. Pour y remédier, il nous faut, comme vous, nous mobiliser, croire en nos capacités, imaginer des stratégies innovantes et relever avec sérénité les challenges sociétaux pour gagner les défis clairement identifiés.

 

Merci également d’avoir été des ambassadeurs exceptionnels.

 

Grâce à vos performances au Portugal, 120 millions de téléspectateurs répartis dans 199 pays, ont suivi vos matchs et ont découvert à travers vous, notre Fenua.

 

L’industrie du Tourisme est notre première activité économique. L’ampleur médiatique de vos résultats contribue à mieux faire connaître notre destination.

 

Merci de nous avoir fait rêver.

 

 En 2013, vous étiez les idoles de nos enfants, en 2015, vous êtes à nouveaux leurs héros.

 

Nul doute que demain, lorsqu’ils joueront dans les jardins ou sur les terrains de sport, ils s’appelleront entre eux, par vos prénoms.

 

Parmi vous, Heimanu Taiarui et Jonathan Torohia seront certainement les plus cités au point de remplacer dans le cœur de nos enfants, Christiano Ronaldo et Lionel Messi.

 

Cher Heimanu, cher Jo, en notre nom à tous, je vous félicite pour vos titres de Meilleur joueur et de Meilleur gardien de but de la compétition.

 

Je vous remercie d’avoir mis notre Pays sur le toit du monde et d’avoir décuplé en nous, ce sentiment de fierté, d’être Polynésien. 

 

Bien évidemment, j’associe à mes remerciements vos familles qui ont joué un rôle déterminant dans la réalisation de vos exploits.

 

Mais c’est aussi le résultat de sacrifices et d’efforts personnels méritoires, mais aussi d’un partage de valeurs collectives.

 

*****

 

Si l’école apprend notamment à lire, à écrire et à compter, la vie associative est une formidable école de la vie où l’on y découvre la notion du plaisir et de la responsabilité, les valeurs de respect et de partage et le goût du travail et de la performance.

 

Sous l’impulsion de Reynald Temarii, je sais que la Fédération Tahitienne de Football s’en inspire depuis 2005, pour réaliser ses programmes innovants et ambitieux destinés aux 15 000 adhérents de la Fédération Tahitienne de Football, recensés en 2015.

 

C’est ainsi que le Beach Soccer, comme le Futsal, fut lancé à Tahiti en 2006, que les TIKI TOA ont été créés en 2011, avec le précieux concours de Teva Zaveroni et Naea Bennett, et que la Coupe du Monde de Beach soccer fut organisée avec succès, chez nous en 2013.

 

Pour préparer l’échéance Portugal 2015, la Fédération Tahitienne de Football et ses partenaires, notre Banque Socredo et notre compagnie aérienne Air Tahiti Nui en tête, ont consacré 26 millions de francs à la préparation de nos douze TIKI TOA et à leur participation à l’événement.   

 

Ces éléments chiffrés caractérisent la vitalité de la Fédération Tahitienne de Football reconnue à la fois par la FIFA, par la Fédération Française de Football, par nos entreprises polynésiennes et par mon gouvernement.  

 

Aussi, je salue et félicite chaleureusement son Président, notre ami, Thierry ARIIOTIMA, les membres bénévoles de son conseil fédéral et le personnel de la Fédération Tahitienne de Football.

 

Je t’encourage mon cher Thierry, avec ton équipe, surtout après avoir perdu la médaille d’or en football en Papouasie, à poursuivre vos actions et à exceller dans tous les domaines afférents à la vie associative et sportive, pour inspirer nos polynésiens et mobiliser nos leaders d’association et nos champions.

 

Pour vous accompagner dans votre développement futur, mon gouvernement s’est résolument inscrit dans la préparation des Jeux du Pacifique 2023. A ce titre, un vaste programme d’investissement dans l’agglomération de Papeete est envisagé.

 

En outre, de grands évènements seront organisés à Tahiti en amont des Jeux, comme les Championnats du Monde scolaire de Beach Volley en 2017 ou encore les championnats du monde de Va’a en 2018. 

 

De ces initiatives combinées, découlera la réalisation en 2016 d’un terrain de Beach Soccer / Beach Volley Ball sur le domaine Aorai Tini Hau de la Ville de Pirae.

 

Je souhaite que nous travaillions ensemble pour que ce nouveau site soit inauguré lors des deux matchs de gala, TIKI TOA – Portugal annoncés par le Président Ariiotima, que nous vivrons certainement comme une revanche de la finale de 2015.

 

Ces actions constituent déjà une formidable base de travail pour la FTF et nos TIKI TOA, en vue de la Coupe du Monde de Beach soccer aux Bahamas en 2017.

 

Tout comme en 2011, 2013 et 2015, notre chaîne de télévision TNTV jouera sa partition en 2017, avec le précieux et indispensable concours de l’OPT, pour relayer dans nos foyers, vos exploits sur les terrains des Bahamas.  

 

A cet égard, je félicite nos deux directeurs généraux, Mme Mateata Mamaatuaiahutapu pour TNTV et M. Jean François Martin, pour l’OPT, ainsi que leurs équipes techniques pour le remarquable travail réalisé ensemble. 

 

 

J’apprécie également l’initiative de la Fédération Tahitienne de Football d’organiser ces deux matchs de gala à l’occasion du Festival des îles 2016 pour permettre aux 1200 athlètes des Marquises, des Australes, des Tuamotu – Gambier, des Iles Sous le Vent et de Moorea de vivre cet événement.

 

 A cet égard, je note avec beaucoup de satisfaction un point de convergence supplémentaire entre le gouvernement et la Fédération Tahitienne de Football : Le développement des archipels.

 

Enfin, je vous invite à revisiter notre histoire.

 

Nous sommes ici ce soir, parce que nos aînés ont construit les fondations de notre pays et de nos institutions respectives qui nous permettent, aujourd’hui, de nous émanciper.

 

Ce soir, j’ai le grand plaisir de compter parmi nos invités, M. Rémi Taea qui, le 7 juin 1990 au congrès de la FIFA, a obtenu l’affiliation de la Fédération Tahitienne de Football à la FIFA.

 

Sans cette décision favorable à notre fédération, notre Pays n’aurait jamais pu participer aux Coupes du Monde de la FIFA et nous ne serions pas ici ce soir.  

 

Merci mon cher Rémy pour ton action méconnue du grand public mais ô combien importante dans l’histoire de la vie associative et sportive de notre Pays.

 

Avec lui, je salue la présence parmi nous de trois autres membres fondateurs de la Fédération Tahitienne de Football, M. Emile Layton, Willy Teai et Eugène Haereraaoa.  

 

En les voyant, j’ai une pensée affectueuse pour notre feu Président Napoléon Spitz qui a initié la création de la Fédération Tahitienne de Football en 1989 et qui a mandaté son secrétaire général, Rémi Taea, pour concrétiser le processus d’adhésion à la FIFA.  

Je voudrais aussi tout particulièrement remercier Monsieur Reynald TEMARII pour sa vision éclairée, son leadership et son volontarisme dans la mise en œuvre d’une stratégie sportive qui s’est révélée efficace par les résultats magnifiques obtenus ces dernières années.

 

Toujours plus loin et toujours plus haut pour nos sportifs, c’est, je le sais, l’ambition qui l’anime. Je reconnais, ici, Cher Reynald, tes mérites éminents dans la réussite collective des Tiki Toa.   

 

Grâce à cette chaine solidaire et persévérante dans la reconnaissance mondiale du football tahitien, que tous ces responsables soient vivement et chaleureusement remerciés !

 

Avec la sortie prématurée de notre ami Reynald à qui j’accorde toute ma confiance, une nouvelle ère s’ouvre aujourd’hui, pour la Fédération Tahitienne de Football.

 

Seul liste dans la course, notre président, ARIIOTIMA et son équipe, devraient être réélus ce vendredi 31 juillet à la tête du football tahitien et pour les quatre prochaines années.

 

Cette situation est forcément le résultat du travail bien fait, même s’il reste toujours perfectible. Elle est un gage de stabilité et de performances pour notre fédération.

 

Je vous en félicite.

 

Il nous reste donc à nous remettre au travail dès demain, pour rééditer de nouveaux exploits avec nos champions, au premier rang desquels figurent les TIKI TOA.

 

 

 

 

 

Chers TIKI TOA, voir notre drapeau flotter parmi ceux de la Russie, du Brésil, du Japon, de l’Espagne, vous voir chanter notre hymne en chœur à chaque match, vous voir poser votre main droite sur notre emblème à chaque but marqué, vous admirer battre les grandes nations de ce monde, et voir notre peuple uni comme seul homme derrière vous, ont été des moments uniques de joie et de fierté

 

Encore une fois, Merci du fond du cœur pour tous les moments de bonheur que vous nous avez offerts.

 

Je vous remercie de votre attention. 

Gouvernement Fritch sept. 2014 - jan. 2017

Liens utiles

 

-www.net.pf

 

-www.innovation-publique.pf